Janjo pour l’honorable Soumaïla Cissé !: Le Mandela du Sahel qui est dans son 100ème jour de détention

L’enlèvement du chef de file de l’opposition politique malienne est un péril démocratique, une faillite sécuritaire, une honteuse violation des droits humains et un suicide républicain !

 

Liberté et libération de l’honorable Soumaïla Cissé vivement exigées car il est le seul otage encore séquestré par ses ravisseurs.

Le G5 Sahel doit comprendre que l’enlèvement du chef de file de l’opposition politique malienne, l’honorable Soumaïla Cissé en campagne électorale des législatives 2020 dans sa circonscription électorale de Niafunké (Tombouctou) est un péril démocratique, une faillite sécuritaire, une honteuse violation des droits humains et un suicide républicain.

Un bénéfice pour les seuls idiots politiques !

Soumaïla Cissé gêne et dérange les leaders et partis politiques, donc son rapt est un immense bénéfice pour les idiots en politique 100ème jour de détention du chef de file de l’opposition politique malienne.

Nos yeux sont devenus des rizières de larmes et nos cœurs des mares de sang !

Les présidents et anciens chefs d’Etat du Mali, Général Moussa Traoré, Amadou Toumani Touré, Alpha Oumar Konaré, ATT, Dioncounda Traoré et Ibrahim Boubacar Keïta, au regard de notre histoire, doivent négocier chacun dans sa compétence la libération du chef de file de l’opposition politique malienne, l’honorable Soumaïla Cissé.

Je salue l’initiative du gouvernement malien de mettre en place une structure ad hoc pour la libération, à travers des méthodes et moyens pacifiques, de l’honorable Soumaïla Cissé.

Toute intervention musclée ou armée, y compris de Barkhane, mettra en danger la vie du chef de file de l’opposition politique malienne, président du parti URD et du FSD.

Bamako, le 2 juillet 2020

Zeidan Ag Sidalamine

Source : Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *