Issiaka Sidibé à propos du récent problème à l’Assemblée Nationale : ‘’ Ce regrettable malentendu aurait pu être évité si…’’

Les travaux de la session ordinaire d’Avril 2016 de l’Assemblée nationale du Mali ont pris fin le vendredi 1er juillet 2016. Au cours de cette session, plusieurs lois ont été adoptées par les honorables députés dont celle prorogeant l’état d’urgence pour renforcer la lutte contre l’insécurité et le terrorisme dont souffrent nos populations. Lors de la cérémonie de clôture qui a eu lieu dans la salle Aoua Keïta de la représentation nationale, le président du parlement Malien, l’honorable Issiaka Sidibé a mis l’accent sur le problème récent à l’hémicycle relatif à la bonne marche de l’Institution. « Ce regrettable malentendu aurait pu être évité si l’on avait pu, tout simplement, enrayer les préjugés et faire valoir l’esprit de sincérité les uns envers les autres », a-t-il dit.

president assemblee nationale issiaka sidibe

« Sur une soixantaine de projets et propositions de loi inscrits à l’ordre du jour de cette session, une trentaine a pu être votée.  Ces différents textes ont fait l’objet d’études approfondies au niveau des commissions générales avant leur adoption. C’est l’occasion et le lieu pour moi, d’adresser mes sincères remerciements aux députés, au personnel parlementaire, à la presse et à toutes les personnes ressources ayant participé à ces différents travaux », c’est par ces mots que le président Issaka Sidibé a commencé son discours. Avant de préciser que parmi les lois adoptées, figurent celle prorogeant l’état d’urgence pour renforcer la lutte contre l’insécurité et le terrorisme dont souffrent nos populations. Il a salué non seulement le vote de la loi portant création de l’Office Central de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite, mais aussi l’adoption de la proposition de loi de l’Honorable Moussa COULIBALY, relative à la  modification du code domanial et foncier. En outre, il s’est réjoui de l’adoption de la loi modifiant le statut général des militaires. Cette loi, dit-il, vise à améliorer les conditions de vie des militaires, actifs et retraités, à corriger certaines disparités qui existaient entre les différents corps des forces armées et de sécurité et à transposer les 15% de la solde de base des militaires en indice de solde. « Comme vous le savez, la Session qui s’achève a été entachée par des sujets de préoccupation relatifs à la bonne marche de l’Institution. Ce regrettable malentendu aurait pu être évité si l’on avait pu, tout simplement, enrayer les préjugés et faire valoir l’esprit de sincérité les uns envers les autres. Je suis cependant très ravi que tout le monde ait été finalement au même niveau d’information sur la gestion de notre Institution commune après la séance à huis clos organisée pour lever toutes les équivoques », a souligné Issaka Sidibé. Enfin, l’orateur a invité ses collègues députés à cesser l’absentéisme aux travaux parlementaires et à restituer les travaux effectués pendant la session à la base.

Aguibou Sogodogo

source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *