Investiture du maire de Massigui : Sécurité, paix, réconciliation et développement local dominent les débats

 Lors de la cérémonie d’investiture du maire de Massigui, Bafotigui Coulibaly, le député élu à Dioïla a insisté sur le rôle des maires face aux défis de sécurité, de paix et de réconciliation. C’était le samedi 11 février dernier, à Massigui, en  présence du Préfet de Dioïla, du chef de cabinet du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, des autorités coutumières de Massigui et de nombreux membres du bureau politique national du RPM.

L’honorable Mamadou Diarassouba, secrétaire général de la section RPM de Dioïla et non moins secrétaire à l’organisation  du BPN -RPM, a saisi cette occasion pour expliquer les axes majeurs du projet de société du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita qui est également le projet de société du RPM.

Bafotigui Coulibaly maire commune rurale massigui

L’honorable Diarassouba a fait comprendre aux populations de Massigui massivement mobilisées pour l’investiture de leur maire que le programme du président de la République repose sur 7 grands projets : paix, sécurité et réconciliation nationale, l’Equipement et formation des forces armées et de sécurité du Mali, l’emplois des jeunes, la sécurité alimentaire, le Désenclavement du pays, la lutte contre corruption.

Pour le député élu à Dioïla, la réalisation de tous ces projets  dépend de la paix et de la sécurité. C’est pourquoi, toutes les actions de l’Etat sont aujourd’hui orientées vers la quête  de la sécurité, la paix et la réconciliation.

Les maires, a indiqué Diarassouba, ont une grande responsabilité dans la recherche de la sécurité et de la paix. Très proches des populations, ils sont les acteurs incontournables, voire les artisans de la paix et de la réconciliation au niveau des collectivités. C’est pourquoi, il a demandé à tous les maires du cercle de Dioïla à se donner la main et à regarder dans la même direction pour le bonheur des populations du cercle. Aussi, il les a invités à jouer leur partition dans l’organisation de la conférence d’entente Nationale prévue en mi-mars 2017.

mamadou diarrassouba depute rpm Bafotigui Coulibaly maire Massigui

Selon l’enfant de Massigui, l’organisation de cette conférence d’entente Nationale est la preuve que le président de la République œuvre pour réconcilier tous les Maliens et sortir le Mali de l’ornière. Définitivement.

Pour ces raisons et d’autres encore, l’honorable Diarassouba dira “qu’il n’y a personne qui aime le Mali  plus qu’IBK”.

Le plaidoyer du maire pour sa localité

Très heureux de la grande mobilisation et de la présence des responsables du RPM à son investiture, le maire de Massigui a indiqué que “Cette grandiose  fête  est une marque de confiance et d’engagement de la communauté pour le développement de la commune”

La commune de Massigui, a-t-il indiqué, est l’une des plus grandes communes rurales du Mali. Elle est constituée de 53 villages et 44 hameaux de cultures avec 63 202 habitants. Avec 29 conseillers communaux dont 7 femmes, Massigui est la plus grande et la plus peuplée des 23 communes du cercle de Dioïla.

Le maire Bafotigui Coulibaly a, de ce fait, égrené une liste de préoccupations des populations de sa commune. Il s’agit, entre autres, du développement de la filière coton, l’amélioration du système éducatif, la lutte contre le chômage des jeunes, la création d’activités génératrices de revenus pour les femmes, la construction d’un centre de santé de référence et la construction d’espaces d’épanouissement. Mais la plus pointue des préoccupation est et reste le bitumage de la route Dioïla – Massigui d’une distance de 80 km, a indiqué le maire Bafotigui Coulibaly.

Le député a expliqué que les études de faisabilité de  la route Dioïla- Massigui -Koualé, très attendues par les populations, ne vont plus tarder.

M’Pè Berthé

Source: Delta News

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *