IBK voulait sa majorité

Le président de la République a dit à qui veut l’entendre qu’il a besoin d’une majorité pour mener à bien son programme «Le Mali d’abord». Pour cela, il voulait avoir le maximum de députés pour son parti, le Rpm (Rassemblement pour le Mali). Ils auront tout fait lors de la bataille des législatives, et le parti s’en tire finalement avec 59 députés sur la base des résultats provisoires proclamés par le ministre de l’Administration territoriale. Le président de la République semble ne pas être satisfait de ce résultat qui est en deçà de ses attentes.

IBK PRESIDENT MALIEN IBRAHIM BOUBACAR KEITA MAJORITE

En effet, il aurait souhaité obtenir 80 députés pour ne pas dépendre d’autres partis politiques. Mais, à notre avis, IBK a vite oublié qu’il fut élu député en Commune IV, en 2007, grâce à l’union sacrée de la classe politique contre la liste de Moussa Mara. IBK doit remercier le ciel d’avoir obtenu 59 députés pour un parti qui revient de loin.

 

 

La Cour constitutionnelle inondée de requêtes

Les 9 Sages de la Cour constitutionnelle, comme lors de la présidentielle, ont élu domicile dans leurs locaux, d’autant qu’ils ont une fois de plus beaucoup à faire avec les requêtes. Selon un travailleur de cette institution, il y a beaucoup de requêtes venant de toutes les listes en compétition, des perdants aussi bien que des gagnants. C’est ce qui expliquerait le retard qu’accusé par la Cour constitutionnelle dans la proclamation des résultats définitifs. La même personne rapporte que les 9 Sages dorment dans la Cour depuis 2 semaines. Ils statuent uniquement sur les requêtes jusqu’à tard dans la nuit. De fait, plus d’une centaine de requêtes ont été déposées par les candidats et des mandataires des partis politiques en lice.

SOURCE: Le Reporter
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.