IBK: “l’accord n’est pas parfait, mais il a le mérite d’exister et qui préserve notre demain”

“Pourquoi serai-je de mauvaise foi pour l’application d’un accord que nous avons librement signé” ?, s’interroge le président malien, Ibrahim Boubacar Keita lors d’une rencontre avec des élus locaux et notables de la région de Tombouctou. Il explique que l’accord de paix “n’est pas parfait, mais il a le mérite d’exister.”

mikado-fm

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *