IBK décidé à verser bientôt des indemnités aux anciens Premiers ministres du Mali : Voici ce que chacun doit gagner

ibrahim boubacar keita ibk discours nations

Comme les autorités l’ont souvent dit, aucun sacrifice n’est de trop pour mettre les grands commis de l’état dans les conditions de bonne vie durant le restant de leur vie. Telle semble être également la volonté du Président IBK.

 dossier lettre argent verse salaire ancien premier ministre chef gouvernernement

En effet, lors du conseil hebdomadaire des ministres à Koulouba, le 6 janvier 2016, IBK a fait une communication orale, proposant une indemnité mensuelle de 2 millions de FCFA à tous les Premiers ministres vivants. Allant du prof Mamadou Dembélé à Moussa Mara treize (13) commis de l’état se sont succédé à la primature.  Ceux-ci doivent bénéficier ce juteux cadeau, excepté  deux regrettés disparus Abdoulaye Sékou SOW et Mandé SIDIBE, avec effet rétroactif. Un calcul rapide nous donne les montants ci-dessous par personne.

Lors de ce conseil des ministres, Dr BocariTretan’a pas cautionné cette idée. Il a été  appuyé par l’ancien ministre des finances Mamadou Igor Diarra. Pour le premier, ce montant qui  équivaut environ à 4 milliards FCFA peut servir à créer des activités génératrices de revenues et d’emplois pour les femmes et les jeunes qui en ont tant  besoin.Nous trouvons que le Dr Treta à réfléchi en homme politique  sage. Quant à Mamadou Igor, il a fait savoir à IBK que le budget national ne peut pas supporter de telles charges additives aussi colossales. Le ministre en tant financier, a mis doute, qu’une telle dépense puisse avoir l’approbation de la Banque Mondiale et du fonds monétaire international(FMI).

La réaction de ces deux ministres à provoqué la colère du   président, et il a promis d’en tirer les conséquences. De quelles conséquences s’agit-il se sont demandés les ministres présents.Les conséquences n’ont pas tardé à se faire savoir, car au remaniement du gouvernement du 16 janvier 20016, ces ministres ont été remerciés pour dit-on avoir osé donner leur point de vue sur une communication lors du conseil des ministres. Cela voudrait-il dire que dans le gouvernement sous IBK, un ministre doit privilégier l’intérêt particulier au détriment de celui du général.

IBK en tant que Président de la République, doté d’un budget de 14 milliards à la présidence, acceptera t-il de prendre sa part du montant élevé à 384 millions de FCFA ? Ne va-il pas octroyer ce montant aux forces armées maliennes engagées au Nord qui souffrent à cause des conditions difficiles et du manque de primes d’opération. Le président, souhaitant du bonheur a tous les maliens ne va-t-il pas refuser ce montant faramineux ? Lorsque  l’on sait que les jeunes de l’institut national des jeunes aveugles ont des besoins urgents non satisfaits ?  Les femmes fistuleuses de l’hôpital du point G ou encore les enfants amaldeme de l’école de la défunte Kadi Sanogo qui manque de car de transport pour les enfants et autres qui ont plus de besoins que les anciens Premiers ministres de la république ?  Ces Premiers ministres ne doivent-ils pas donner 10% de leurs revenus à des causes de bienfaisances ? Nous pensons déjà à l’institution National des jeunes aveugles  dont les dortoirs ont été incendiés ily a peu de temps de cela.

Dans cette initiative, IBK devrait aller jusqu’au bout en intégrant les chefs d’institutions à cette belle opération, les chefs d’institutions et les anciens ministres de la république  qui broient du noir également. Cette initiative se fait dans beaucoup de pays, elle n’est donc pas  mauvaise en soi.

Seydou Diarra 

Source: Carrefour

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.