Guinée-Mali : Assimi Goita et Doumbouya se rapprochent davantage…

« La Guinée et le Mali sont deux poumons dans un même corps ». Les actuels dirigeants guinéen et malien, les colonels Mamadi Doumbouya et Assimi Goita, semblent bien décidé à donner cette célèbre formule de feu Ahmed Sékou Touré (premier président de la Guinée indépendante), tout son sens.

Des émissaires du Chef de la junte malienne séjournent en Guinée, depuis hier mercredi 03 août 2022, avec pour objectif de travailler avec les autorités guinéennes, en vue de fortifier davantage les relations de coopérations entre les deux pays.

Tenez-vous bien, ce jeudi 04 Août 2022, la forte délégation composée de cinq ministres et non des moindres, a pris part au palais Mohamed V au Conseil des Ministres. Une première.
Avertissement

Ce rendez-vous traditionnel entre le Président et son Gouvernement a été placé le signe du renforcement de l’axe de coopération guinéo-malienne, a appris Africaguinee.com. Tout un symbole, alors que la méga-star Salif Keita a déposé hier, mercredi 03 août, chez le Premier ministre Choguel Kokala Maiga, un projet de fédération entre la Guinée et le Mali.

La Guinée, aux mains du colonel Mamadi Doumbouya depuis le 05 septembre, n’a jamais tourné le dos, au Mali, pays continental n’ayant pas accès à la mer. Au contraire, Conakry ouvre grandement ses portes à Bamako. Une des preuves, lorsque Bamako a été mis sous embargo économique en janvier dernier par la Cedeao, le président de la transition guinéenne, s’était ouvertement désolidarisé de cette décision, annonçant que les frontières -aérienne, maritime, terrestre-, de la Guinée seront ouvertes.

Ça été le cas jusqu’à la levée des sanctions début juillet dernier. La production cotonnière du Mali cette année a été exportée via le port de Conakry. Une marque de solidarité que le Gouvernement malien a salué de manière appuyée. « Le Mali n’oubliera pas la solidarité agissante de SE colonel Mamadi Doumbouya », mentionnait à l’époque, le colonel Abdoulaye Maiga, porte-parole du Gouvernement du Mali, englué dans une crise multiforme depuis 2012.

La Guinée est également sur le front dans le nord Mali dans le cadre de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation du Mali (Minusma). Le contingent guinéen avoisine mille hommes. En déplacement à Kindia en juin dernier, le colonel Mamadi Doumbouya avait réaffirmé que la Guinée sera présente militairement au Mali jusqu’à la fin de la crise.

« Soyez prêts pour défendre ce pays frère. Nous croyons au panafricanisme. Ensemble, restons soudés pour accomplir la mission. Notre position face au Mali, nous l’assumons parce que c’est un pays frère. Depuis le début nous sommes engagés, nous allons rester jusqu’à la fin de la crise pour aider nos frères. Il faut être prêts à se battre pour le Mali comme on le fait pour notre pays la Guinée », avait-il lancé au Camp Samoreya à l’endroit de militaires mis à condition opérationnelle (MCO) pour le Mali.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Source : africaguinee.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.