Grande mobilisation le 26 Mars / Objectif : le retour d’ATT à Bamako !

Jeudi prochain (26 mars), aura lieu, au Cicb, un grand rassemblement des militants et sympathisants d’associations, mouvements et clubs de soutiens à Amadou Toumani Touré. L’initiative s’inscrit dans la dynamique des démarches entreprises officiellement le 28 février par ces organisations pour solliciter le retour de leur mentor et de sa famille au Mali, après trois ans passés à Dakar. Convaincus que ce retour participe à la réussite du processus de réconciliation, clamé par les autorités. Mais, ce processus a du mal à se concrétiser. Et pour cause…

Quant aux milliers de sympathisants de Amadou Toumani Touré, ils entendent jouer leur partition dans le processus de réconciliation et dans l’édification du Mali. Car, le pays appartient à tous. C’est dans ce cadre que les soutiens d’ATT poursuivent la mobilisation et n’épargnent aucun recours légitime pour parvenir à leur but.

ex president republique mali amadou toumani toure

Ainsi, comme annoncé le 28 février dernier, ils tiendront ce jeudi une grande rencontre pour réitérer leur demande, celle de voir ATT regagner le bercail. « Et puisque désormais , aucun digne fils du Mali n’a envie de regarder son frère ou sa sœur comme son adversaire ou son ennemi , il revient à nos autorités de nous aider , à nous rapprocher, à nous écouter et à nous parler pour relever les défis de l’unité nationale pour le bonheur de tous », estiment-ils.

Au-delà, ces organisations demandent que soient levées les poursuites judiciaires annoncées contre l’ancien président et qu’il bénéficie les honneurs dus à son rang… Bref qu’ATT, cet homme qui a tout donné à sa patrie, soit réhabilité. Et le régime IBK ne peut aller contre cette demande. Lui (ce régime) qui a ouvert les portes des prisons maliennes afin de libérer des terroristes et autres bandits armés…

Selon les organisateurs, de nombreux Maliens de l’intérieur et de l’extérieur ont regagné ce grand mouvement qui est désormais lancé. Et des nombreux participants sont attendus de toutes les régions. Ils veulent faire le déplacement à Bamako pour venir à la fois témoigner leur reconnaissance à ATT et lui dire « Nous te réclamons, Monsieur le Président ! ».

Cette manifestation intervient quelques jours seulement après la divulgation par la presse du rapport de la commission ad hoc de l’Assemblée nationale sur la mise en accusation de l’ancien président pour « haute trahison ». Mais cette commission du parlement a estimé qu’il n’y a aucune preuve motivant une éventuelle poursuite contre ATT. N’en déplaise à ceux qui sont dans une logique de règlement de comptes et qui n’ont d’autre motivation que la haine. Or, le régime a, aujourd’hui, suffisamment de problèmes que de se faire une fixation sur ATT.

La Rédaction

Source: L’Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.