Goodluck JONATHAN à Bamako se réjouit des efforts consentis

Le médiateur de la CEDEAO, Goodluck JONATHAN, est arrivé ce mercredi 20 juillet à Bamako pour une énième mission de suivi et d’évaluation du processus de la Transition. Pendant son séjour de 48 heures, il doit s’entretenir avec les autorités maliennes et les membres du comité local de suivi de la Transition.

En restant saisi du dossier du Mali, le Médiateur de la CEDEAO séjourne à Bamako dans le cadre du suivi du processus de la Transition. Il s’agit, comme pour les précédentes, missions d’évaluer les efforts consentis par la Transition malienne pour le retour à l’ordre constitutionnel.
Des avancées notables ont été enregistrées par les autorités et qui ont pesé en faveur de la levée des sanctions financières et économiques contre le Mali. En dépit de cette situation, la CEDEAO entend maintenir sa pression pour que les autorités de la transition respectent leurs engagements.
Selon le programme de ce déplacement de 48 heures dans la capitale malienne, Goodluck JONATHAN doit rencontrer les autorités politiques du pays et les membres du comité local de suivi de la Transition.
A son arrivée, il a saisi l’opportunité pour saluer le peuple et le gouvernement malien pour les efforts qui sont mis en œuvre depuis quelques temps.
Ensuite, il a fait savoir qu’après la conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO qui a levé l’embargo contre le Mali, qu’il a été de nouveau mandaté pour continuer les échanges avec les autorités maliennes.
Pour cette visite de travail post sanctions, déjà à l’aéroport, le médiateur a dû constater que les activités économiques ont repris pour la satisfaction du peuple malien. Il a salué ce progrès en souhaitant qu’il puisse se poursuivre. Il a estimé également que cette dynamique va se maintenir pour l’organisation des élections en vue de permettre au gouvernement démocratiquement élu de prendre les rênes du pays.

PAR SIKOU BAH

Source: Info-Matin 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.