Gestion du foncier Me Mohamed Ali Bathily, un agitateur

« La société  elle-même à travers les citoyens doivent assurer leur résistance contre l’arbitraire, la république, c’est la citoyenneté. L’Etat n’a de sens que si les citoyens sont reconnus dans leurs droits ». Ces propos  sont du ministre du domaine de l’Etat et des affaires foncières Me Mohamed Aly Bathily non moins Président des Associations  pour le Mali (APM)  lors de sa tournée dans les régions de Ségou, Sikasso  et à Diallakorobougou dans les périphéries de la capitale.

L’objectif, selon lui, est de trouver une solution définitive au problème d’expropriation dont sont victimes les populations installées sur leurs terres depuis plusieurs années.

 

Mohamed Ali Bathily ministre justice garde sceaux droit homme

Il a évoqué la prescription trentenaire selon laquelle  «la terre appartient à celui qui l’a exploité pendant 30 ans même si un autre produit un titre foncier».

Le ministre Me Bathily entend intenter des actions contre les spéculateurs fonciers parmi  eux  des députés et opérateurs économiques. Mais le hic est que de son passage au Ministère de la justice à celui des affaires foncières, Me Bathily a toujours esté en justice contre des citoyens, mais n’a jamais gagné un procès. Il engage ainsi  l’Etat dans des procès fictifs.

Visiblement Bathily semble animé d’un esprit de vengeance.Il s’est vite érigé en agitateur incitant les populations à se rendre justice.

Il a précisé: «Nous sommes en train de viser à instaurer une certaine règle d’annulation systématique de tous les papiers émis par fraude. Nous les retirerons de l’ordonnancement juridique parce qu’ils sont en train de créer la rupture sociale. Et il ne faut pas qu’on aille à cette rupture. Il y a des reformes foncières. Nous sommes en train de mettre en place le cadastre, de voir comment créer des espaces juridiques sécurisés au niveau des villages pour que certaines terres ne puissent plus être données par n’importe qui. Il faut un éveil de conscience pour venir à bout de la problématique  foncière car les vieilles habitudes sont tenaces ». Des indiscrétions font savoir que cette  stratégie du Ministre Me Mohamed Aly Bathily a pour but de  se faire une popularité c’est-à-dire réunir autour de lui la couche défavorisée  afin de s’enraciner dans la perspective très prochaine de la transformation de l’APM en parti politique.

MC

Source : Le Batisseur

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *