Formation professionnelle des jeunes ruraux au Mali

Bamako, Mali – Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a procédé, jeudi, au lancement officiel au Centre international de conférence de Bamako (CICB) du Projet de Formation professionnelle, insertion et appui à l’entrepreunariat des jeunes ruraux (FIER), a appris la PANA de source officielle.

ibrahim boubacar keita ibk president malien discours

Initié et financé à hauteur de 26,29 milliards de FCFA pour une durée de 8 ans (2014-2021) dans le cadre du Programme décennal de la formation professionnelle pour l’emploi (PRODEFPE), le projet FIER cible 100.000 jeunes ruraux dont 50% de filles de 15 à 40 ans en quête d’une situation professionnelle.

Ce groupe cible se subdivise en deux catégories. La première concerne les jeunes de 15 à 17 ans pour lesquels les disponibilités de formation professionnelle adaptée sont prévues afin de les préparer à l’insertion.

Les jeunes âgés d’au moins 18 ans répondant à des profils ou trajectoires différents seront appuyés dans leur choix, soit pour initier une Activité génératrice de revenus (AGR), soit pour promouvoir une Micro entreprise rurale (MER).

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) contribue pour plus de 16 milliards de F CFA, le gouvernement malien pour 1,74 milliard de FCFA, le Programme d’amélioration de la productivité agricole au Mali (PAPAM) pour 4,2 milliards de FCFA, les Institutions de Micro finance (IMF) pour 2,4 milliards de FCFA et les bénéficiaires pour 1,95 milliard de FCFA.

Le projet interviendra pour un début dans les cercles de Banamba, Kangaba et Koulikoro (région de Koulikoro, Nord-est), de Kadiolo, Kolondiéba et Yorosso (région de Sikasso, Sud). Il s’étendra progressivement à toutes les régions du Mali à raison de 3 cercles par région.

Le partenariat FIDA-Mali a permis de financer 13 projets pour un montant cumulé de 537 millions de dollars américains.

Pana 04/10/2014

Source: Pana

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.