Focus : Cruelle réalité !

out au long de la campagne à l’élection présidentielle de 2013, Ibrahim Boubacar Keita, tenait invariablement ce discours : «Pour l’honneur du Mali, je ramènerai la paix et la sécurité. Je vais construire une République exemplaire. Je rétablirai l’autorité de l’Etat. Je lutterai contre la corruption. Je ferai émerger une société nouvelle fondée sur la justice et l’égalité des chances. Je créerai les conditions du vrai décollage économique du Mali »

ibrahim boubacar keita ibk president malien conference presse

Bref ! Monsieur promesse où l’homme des promesses NON TENUES a promis monts et merveilles à ses citoyens. Après quatre longues années d’exercice du pouvoir, la triste réalité est là. Où sont la paix et la sécurité promises ? Elles sont de lointains souvenirs pour les Maliens, l’insécurité  ayant atteint son paroxysme sous  le mandat d’IBK.

Aujourd’hui, plus qu’au nord, la situation sécuritaire dans les régions du Centre, Mopti et Ségou, est préoccupante. Dans cette partie su pays, l’Etat n’y exerce quasiment plus son autorité, laissant le champ libre aux groupuscules armés. La psychose s’est installée progressivement  dans toute la région de Mopti où les agents de l’Etat ont déserté beaucoup  de localités pour échapper à la mort. Les populations, qui apparemment n’attendent  plus rien d’un Etat en total déconfiture et d’un gouvernement qui brille par son incapacité à faire face aux problèmes du pays, ont décidé de s’en remettre à Dieu.

Pendant ce temps,  le président IBK et sa cour tentent de masquer cette cruelle réalité qui prévaut au Nord et au Centre du Mali. Peine perdue !

C H Sylla 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *