Fin de la rencontre des gouverneurs et préfets à Ségou: Le ministre Abdoulaye Idrissa Maiga brandit la carotte et le bâton

Les 8 gouverneurs de régions plus celui du District de Bamako, les 49 préfets et leurs adjoints, appelés les chefs des circonscriptions administratives, associés aux conseillers techniques du ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation ainsi que les techniciens et agents de la CENI et de la DGE étaient en conclave à Ségou les 10 et 11 Août 2015.

Abdoulaye Idrissa Maïga ministre Administration territoriale Décentralisation visite Nampala segou cv curriculum vitae biographie

La rencontre, présidée par Idrissa MAIGA, ministre en charge de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, a abordé plusieurs sujets de l’actualité brulante au Mali telles la problématique de la délivrance des cartes d’identité, l’insécurité grandissante, les inondations en cette période d’hivernage. Mais le sujet qui a retenu plus d’attention et plus d’intérêt, est celui des élections communales et régionales et du District de Bamako.

L’occasion était bonne pour le ministre Abdoulaye Idrissa MAIGA de brandir à la fois  la carotte et le bâton pour les chefs des circonscriptions à deux mois desdites élections. Récompenser les plus méritant et sanctionner les fautifs : c’est la quintessence du discours de clôture que le ministre a prononcé sanctionnant la rencontre de deux jours à  Ségou.  La rencontre de la capitale des balanzans fait suite à celle tenue à Kita le 05 Août dernier sur la poursuite de la pérennisation du RAVEC (Recensement  Administratif à Vocation Etat Civil).

LA CAROTTE ET LE BATON

L’un des chantiers du département en charge des élections au Mali est la décentralisation poussée que d’aucuns appellent la régionalisation. Le sujet a été longuement débattu lors de cette rencontre.  Les participants ont aussi procédé, selon nos sources, à la relecture des textes portant création des chefs de quartiers-villages et fractions. Les chefs des circonscriptions administratives du nord du pays, c’est-à-dire les gouverneurs de  région, les préfets et sous-préfets ont été particulièrement invités à préparer le retour des réfugiés.

« Nous devons agir par nécessité en ayant à l’esprit l’intérêt commun. A quelques semaines des élections communales et régionales, je vous invite à donner le bon exemple, le meilleur de vous-même dans vos circonscriptions respectives. Nous allons vous juger sur les résultats. Ceux parmi vous, ceux  qui se seraient distingués par leur travail bien fait, seront récompensées. Nous seront exigeant sur ce point… », a laissé entendre le ministre Abdoulaye Idrissa Maiga.

DES VEHICULES POUR LES PREFETS 

La prochaine rencontre des chefs des circonscriptions administratives est prévue dans un mois. Elle doit porter, selon nos sources sur : l’emplacement et le ressort des bureaux de vote, la remise de véhicules aux préfets, la création des commissions de réception des dossiers de candidature entre autres.

En prélude à ces élections, il faut rappeler que la date limite de dépôt des candidatures est fixée au 10 Septembre, tandis que la clôture de la campagne est prévue pour le 23 Octobre 2015.

 

Daba Balla KEITA

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.