Fana: le Club des amis de Diarrassouba celèbre la Fête de l’armée

C’est avec faste que les membres du Club des amis de l’honorable Mamadou Diarrassouba ont commémoré le 62e anniversaire de la création de l’armée malienne, à travers un match gala ayant opposé les militaires de Fana aux enseignants. L’événement était placé sous le parrainage du maire de Fana, Abdoulaye COULIBALY, et de l’honorable Mme Maïga Moussokoura SAMAKE sur le terrain de foot de la gendarmerie de Fana. Ce, en présence des autorités administratives, militaires, coutumières et politiques de la région de Dioïla. 

Présent à tous les grands événements du pays, l’honorable Mamadou DiARRASSOUBA n’est pas resté en marge des festivités commémoratives du 20 janvier 2023, fête de l’armée malienne.
À travers le club de ses amis, composé de milliers d’hommes, de femmes et de jeunes qui sont venus de plusieurs localités du cercle de Dioila, pour témoigner leur sympathie à l’homme.
Au-delà d’un match gala, la présente manifestation était symbolique à plus d’un titre. Car cette journée historique dans notre pays a été une occasion pour la population de la région de Dioïla de réaffirmer, son soutien sans faille a Mamadou Diarrassouba, qui selon Mamadou Madidian SIDIBE, président dudit club, est une chance non seulement pour son Dioïla natal, mais aussi pour le Mali. Il n’a pas caché le patriotisme de l’homme, qui œuvre pour la cohésion et de la paix au Mali.
À l’allure d’une grande démonstration de force, les habitants venus de toutes les contrées de Fana et du cercle de Dioïla ont pris d’assaut le terrain de foot de la gendarmerie de Fana qui a refusé du monde.
C’est devant ce beau monde des grands jours que le coup d’envoi a été donné par l’honorable Issa dit Bafing Coulibaly, représentant de Mamadou Diarrassouba.
Après une première mi-temps plaisante, les deux équipes sont allées à la pause sur le score de zéro but partout. La mi-temps a été marquée par la prestation des chasseurs traditionnels, l’artiste «Djoss Saramani» et les jeunes rappeurs de Fana.
La reprise a été effectuée sous de bons auspices. La présence du bélier, trophée pour le vainqueur, galvanisera davantage des acteurs sur le terrain.
Déroulé dans le fairplay conformément au conseil du commissaire de Fana, le match s’est soldé par le score nul et vierge au bout des 90 mn.
C’est à la suite des tirs au but que les forces de défense s’inclineront devant les enseignants.
Comme pour signifier qu’il n’y a eu ni gagnant ni perdant à l’issue de ce match, le vainqueur a remporté le bélier d’une valeur d’environ 200 000 F CFA ; tandis que l’équipe adverse avait droit à une enveloppe symbolique de 30 000 F CFA, majorée à 150 000 F CFA par Bafing Coulibaly.
Quant au représentant de Mamadou Diarrassouba, Bafing, il n’a pas caché sa joie pour cette grande mobilisation presque inédite à Fana.
Pour lui, cela dénote non seulement la loyauté de la population vis-à-vis de Mamadou Diarrassouba, mais aussi ça prouve à suffisance que l’amour des siens envers lui n’est pas lié à un homme ou à un régime.
Pour les parrains Abdoulaye Coulibaly et Mme Maïga Moussokoura Samaké, la mobilisation de la population est une source de motivation, car, cela illustre l’intérêt qu’elle accorde à la fête de l’armée. Ainsi, envisagent-ils de perpétuer la tradition.

PAR CHRISTELLE KONE

Source: Info-Matin
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.