FACE À LA SITUATION CONFLICTUELLE QUI PERDURE ENTRE LA CEDEAO ET LE MALI: LA CONFÉRENCE DES PRÉSIDENTS DE L’ATIR PRÉOCCUPÉE

Depuis plus de 4 mois c’est-à-dire le 9 janvier, le Mali est soumis à un embargo économique qui limite les échanges commerciaux avec ses partenaires. C’est pourquoi, l’Alliance pour une Transition Intelligente et Réussie (ATIR) est préoccupée par la situation conflictuelle qui perdure entre la CEDEAO et la République du Mali.

Ce regroupement suggère au gouvernement de créer toutes les conditions idoines et immédiates pour mettre fin à cette situation préjudiciable, délétère et pleine d’incertitude pour l’équilibre et l’avenir de notre pays. A travers un communiqué en date d’hier lundi 9 mai 2022, la Conférence des présidents de l’ATIR félicite le Président de la Transition d’avoir pris l’initiative de demander à la République sœur du Togo d’assurer la médiation entre le Mali et la CEDEAO et remercie le Président Faure Gnassinglé EYADEMA d’avoir bien accepté cette tâche délicate. « Quant aux relations BAMAKO-PARIS, qu’il soit bien compris que (..)

ALPHA C. SOW

Source: NOUVEL HORIZON  

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.