Eventuelle poursuite contre ATT

Le rapport ne sera examiné que lors de la dernière session de 2017

amadou toumani toure ancien president malien

 Les partisans d’ATT qui se sont réjouis des déclarations d’IBK lors de la journée du paysan doivent patienter encore un an pour voir leur champion débarquer à Bamako.

L’Assemblée nationale a décidé de se prononcer sur le rapport de la commission ad hoc relatif à la mise en accusation de l’ex-président de la République (2002-2012) que lors de la dernière session de l’année 2017.

Renvoyé le 9 avril 2016 puis le 9 juin, puis le 30 juin,  l’examen du rapport de la commission ad hoc qui blanchit en fait ATT, se fera qu’à la fin de l’année 2017, le temps de mettre en place la task-force pour la réélection d’IBK. C’est la décision qui a été prise au niveau de Bagadadji selon un député RPM qui a requis l’anonymat.

IBK qui avait pourtant dit avoir pris acte du rapport de la commission ad hoc qui blanchit ATT avait manœuvré dans les coulisses pour mobiliser les députés de la majorité afin qu’ils rejettent ledit rapport. C’est la raison pour laquelle plusieurs observateurs pensent que c’est lui qui se cache derrière ce énième report.

Entre les gestes et les paroles de ‘Kankélétigui ‘, c’est le jour et la nuit. C’est pourquoi au « Sphinx » nous appelons Ladji Bourama : le Spécialiste du déni,  de la dénégation,  et de l’oxymore.

 

Source: sphynx

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *