Éventuel «dossier ATT» à l’Assemblée nationale : Renvoi aux calendes grecques?

Prévu pour être débattu lors de la séance plénière d’hier, 2 juillet 2015, l’examen du rapport de la Commission mise en place à cet effet est encore «renvoyé à la prochaine session pour informations complémentaires».

 amadou toumani toure att ancien président malien petit fils

 

Ainsi, la Commission parlementaire dirigée par le député Boulkassoum Touré de la CODEM, chargée d’examiner la possibilité d’une éventuelle poursuite du président Amadou Toumani Touré pour «haute trahison» peine visiblement à présenter son rapport devant la plénière de l’Assemblée Nationale. Certainement parce que ce «dossier» est simplement vide, puisque le rapport, qui avait fuité dans la presse, il y a quelques mois déjà, disculpait totalement l’ancien président de la République. Mais, il y a eu,  dans certains milieux, de vaines tentatives de trafiquer ce rapport en le faisant réécrire. Apparemment, sans succès!

Il faut rappeler qu’après le coup d’Etat qui l’a renversé un 22 mars 2012 de triste mémoire, le président ATT a été soumis à une campagne de diabolisation. Les tenants du pouvoir avaient voulu emboucher la même trompette de dénigrement visant simplement à vilipender le « soldat de la démocratie« , qui, à l’initiative de la CEDEAO, a pris ses quartiers à Dakar, pour faciliter le bon déroulement de la transition dans son pays. La saisine de la Haute Cour de justice (HCJ), qui a été pour la première fois, officiellement installée, avait alors été sérieusement invoquée.

L’on se rend compte aujourd’hui que ce supposé affaire ATT a plus fait du bruit qu’autre chose. Il est probablement renvoyé aux calendes grecques.

  Bruno D SEGBEDJI

source : L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.