EUCAP-SAHEL : LA REPRESENTATION MALIENNE INAUGURE SON NOUVEAU SIEGE

La nouvelle mission de l’Union européenne dans notre pays, EUCAP-Sahel Mali, a désormais un nouveau siège. Les locaux ont été inaugurés mardi au cours d’une cérémonie présidée par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita. Celui-ci avait à ses côtés l’ambassadeur de l’Union européenne, Richard Zink, et le chef de la Mission EUCAP-Sahel Mali, Albrecht Conze.

 

Ibrahim Boubacar Keita president malien ibk inauguration siege residence maison locaux union européenne eucap sahel

Lancée le 15 janvier au Mali, la mission civile « European Union Capacity » (EUCAP Sahel Mali) a pour objectif d’assister et de conseiller la police, la gendarmerie, et la garde nationale. Il s’agit d’améliorer leur efficacité opérationnelle, de rétablir leurs chaînes hiérarchiques respectives, de renforcer le rôle des autorités administratives et judiciaires en matière de direction et contrôle de leurs missions, et de faciliter leur redéploiement au nord du pays.
A cet effet, les autorités nationales et la mission européenne se sont conjointement fixé un premier objectif de 600 cadres officiers et sous-officiers qui seront formés durant 2015.
Chaque cadre reçoit une formation individuelle de 4 semaines et de 100 heures de cours (théoriques et pratiques) sur des sujets comme le commandement du service, la police judiciaire, la police de proximité, la police technique et scientifique, les droits de l’homme et le genre.
L’objectif est aussi de former des experts en gestion de ressources humaines et logistique, en contrôle et audit des services, en maintien d’ordre. Des spécialistes en lutte contre le crime organisé et le terrorisme bénéficieront également de formations.
Sur le long terme, EUCAP envisage de former un tiers de nos forces de sécurité intérieure. Depuis le 4 juillet 2014, date du début des formations, 20 commissaires ont été encadrés sur la police judiciaire. Une deuxième promotion bénéficie aujourd’hui d’une formation en commandement-leadership, communication et sur l’éthique et la déontologie. Au mois de mai prochain, la formation des formateurs sera lancée.
La mission est composée de 40 spécialistes venus de 13 pays d’Europe qui seront bientôt renforcés par 40 autres ainsi que de nouveaux collaborateurs maliens, soit 110 personnes. « Si la mission atteint ses objectifs et que son mandat est renouvelé, nous resterons au Mali jusqu’à 2019, et un tiers des officiers et sous-officiers maliens auront bénéficié de notre soutien. Notre action sera complémentaire de l’action de formation effectuée par notre grand frère la MINUSMA », a indiqué Albrecht Conze, le chef de la mission EUCAP Sahel Mali.
Le président de la République a, pour sa part, magnifié l’intérêt d’une telle mission pour nos forces de sécurité en termes de sécurisation des personnes et de leurs biens. « Au-delà de l’EUTM qui assure la formation de nos militaires, EUCAP est un plus. Cette mission va donner un éclat nouveau aux forces de sécurité intérieure, et une compétence particulière dans la lutte contre le terrorisme, le trafic de stupéfiants, le banditisme transfrontalier », a indiqué Ibrahim Boubacar Keita.

Alhoudourou A. MAÏGA

SOURCE : L Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.