En un mot : Un contre tous

Le ministre de l’Administration territoriale veut à tout prix tenir les élections municipales et régionales le 25 octobre prochain.  Et le gouvernement semble le laisser faire après qu’il ait crié en conseil des ministres sa détermination à aller jusqu’au bout de son projet “irréfléchie”, dénoncent en privé ses collègues, abasourdis par sa sortie de mercredi.

abdoulaye idrissa maiga ministre environnement eau assainissement

Reste que M. Maïga  est seul contre tous puisque les partis de la majorité avec le RPM en tête, les partis de l’opposition, la Plateforme, la Coordination des mouvements de l’Azawad ainsi que la Minusma se sont tous déclarés opposés à la tenue des scrutins du mois prochain qui pourraient apporter l’eau au moulin des séparatistes pour remettre en cause l’accord de paix.

En tout cas, ce bras de fer risque de tourner en une crise politico-diplomatique qui va encore nous ramener en arrière. Pour le ministre Maïga, il s’est réduit la marge de manœuvre et il ne pourra que démissionner si on venait à reporter les élections.

DAK

 Source: L’Indicateur du Renouveau
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *