EN LIEU ET PLACE D’UNE TRANSITION INCLUSIVE : Le peuple malien assiste à une distribution de postes entre amis !

La République des colonels agit comme le régime défunt, sous lequel les Mali a connu un partage de gâteau. Pour ainsi dire que le peuple assiste à du IBK sans IBK, pour paraphraser Choguel Kokalla Maïga.

Si nous ne parvenons pas à nous installer confortablement, il faut employer tous les moyens possibles pour contrer quelques contestations, qu’elles soient individuelles ou collectives.

Des militaires ont pris le pouvoir par un coup d’État. Ils ont obligé IBK à démissionner. Ils ont promis au peuple même ce qu’ils ignorent du Mali.

Seulement, ces militaires ont toujours procédé autrement que par les voies décidées par le peuple.

Aujourd’hui, au lieu d’une transition inclusive, le peuple assiste à une distribution de postes. Les Maliens assistent également à la traque de toutes les personnes influentes qui pourraient être des facteurs de risque pour eux. Qu’une transition soit militarisée à tel point et en quelques mois, et qu’elle commence la traque et la chasse à l’homme, c’est dire qu’elle a raté sa mission dès le départ dans un pays en crise depuis plus d’une décennie.

Quand on tire trop fort et trop longtemps la peau, elle finira par se déchirer. Ce n’est pas sur le tas qu’on peut apprendre à gérer un pays en crises multiformes.

Touré Abdoul Karim

Source: Le Démocrate

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.