Elections présidentielle et législatives au Mali : Le monitoring des médias au rapport

Observer les médias, collecter des données, afin de dégager des tendances, évaluer l’impact de l’éducation donnée par la presse aux populations, évaluer l’égal accès aux médias et l’exigence d’une couverture neutre du scrutin législatif des médias. Voilà, entre autres, les objectifs recherchés par le Projet d’Education Citoyenne et de Monitoring des Elections Mali 2013 (PEME-Mali), qui a présenté son rapport sur le monitoring des médias dans le cadre des élections législatives la semaine dernière.

 

projet education citoyenne monitoring peme conference oxfam pnud

Ce monitoring, qui visait à montrer le rôle essentiel que jouent les médias dans les processus électoraux, entrait dans le cadre de la 3ème composante du PEME. Mise en œuvre par l’ONG One World et les médias maliens, cette 3ème composante visait à renforcer les capacités des journalistes et à organiser la veille sur la couverture médiatique, pour une gestion éthique des informations durant le processus électoral et l’accès équilibré aux médias par les acteurs politiques durant les périodes de campagne et post-campagne.

Au terme de ce rapport, dont copie sera remise aux autorités, il ressort, selon One-World et ses partenaires qu’en général les médias ont accompli leur devoir d’information. Tout en saluant donc cette couverture par les médias, One World et ses partenaires ont aussi constaté que le recours des candidats aux médias au 2ème tour a été faible.

 

 

 

Cela s’explique par le fait que la Constitution du Mali ne prévoit l’ouverture des campagnes pour le second tour qu’après la proclamation par la Cour constitutionnelle des résultats définitifs du premier scrutin. Dans ce rapport, il est aussi question de la partialité dans le traitement de l’information électorale de certaines radios ou de certains organes de presse écrite liés à des responsables politiques.

 

 

Pour pallier ces difficultés, le PEME propose un renforcement de la qualité de l’information, la promotion d’un égal accès dans les médias privés et une meilleure régulation de la création des radios locales.

 

 

Yaya Samaké 

SOURCE: 22 Septembre
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *