Elections législatives / L’UJMMA s’implique pour l’avancement des conditions de vie des populations

bureau Union Jeunes Musulmans Mali UJMMA

Le bureau de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali(UJMMA) de la commune I du District de Bamako a organisé, le 05 octobre 2013 dans l’enceinte de la mairie de Fadjiguila, une Assemblée Générale d’Information. Objectif : informer la base des activités en cours de l’UJMMA dont l’organisation future du Forum national pour l’emploi des arabophones avec l’implication des hautes autorités du pays. L’assemblée était présidée par Mahamadou Cissé, président de l’UJMMA de la commune. La rencontre a, aussi, regroupé les responsables du Bureau National, les militants et partenaires venus d’horizons divers. Au cours de la rencontre, une large place a été réservée aux élections communales à venir. En effet, vu les tragiques évènements qui se sont déroulé le 28 août 2013, l’UJMMA ne compte plus rester en marge dans la gestion de leur commune. Dorénavant, les jeunes musulmans du Mali veulent s’investir dans ces élections de proximité pour une amélioration du cadre de vie des habitants de leur commune respective.

Après la traditionnelle lecture du Saint Coran, Mahamadou Cissé, le président de l’UJMMA de la C I, non moins 3e vice-président du bureau national, a fait un rapport bilan des activités de son bureau de sa mise en place à nos jours. Au  nombre des activités, on note entre autres, des prises de contact avec les autorités administratives locales, la signature d’une convention de partenariat APEJ-UJMMA en août 2009 pour 1 an renouvelable dont les actions sont orientées vers les jeunes arabisants de façon générale et particulièrement à l’endroit de ceux qui sont membres de l’UJMMA, l’organisation des séances de sensibilisation dans les Medersa et autres écoles coraniques, le renforcement des capacités des membres afin de leur donner une meilleure chance d’insertion dans la vie active et l’organisation prochaine du forum national pour l’emploi des arabophones avec l’implication des hautes autorités du pays (ministère de l’emploi, ministère de l’enseignement supérieur, ministère de l’enseignement secondaire technique et professionnelle, de l’éducation de base et de l’alphabétisation, ministère de la jeunesse…)  Selon Mahamadou Cissé,  les élections législatives à venir sont différentes des présidentielles, raison pour laquelle l’UJMMA  compte s’impliquer dans ces élections de proximité. « Les législatives sont des élections de proximité voilà pourquoi on compte s’impliquer pour une amélioration des conditions de vie des habitants de nos communes. Pendant la présidentielle, notre position était très claire, on a défendu aucun des candidats. Mais pour les législatives (élections de proximité) on  a décidé de donner l’autorisation à la base de travailler avec les candidats de leur choix », a-t-il dit.  Avant d’ajouter qu’il est nécessaire de porter leur voix sur des candidats à même de gérer leurs problèmes. « Après les tragiques  évènements du  28 août 2013, à savoir les inondations, on ne peut pas rester en marge de la gestion de nos cités. Il faut qu’on s’implique pour que des catastrophes pareilles n’arrivent plus », a-t-il expliqué.
Madiassa Kaba Diakité

SourceLerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *