Élections législatives en commune I du district de Bamako : Ouali Diawara et Mamadou Frankaly KEITA, ancien ministre de l’Energie et de l’Eau briguent les suffrages des électeurs

  1. Ouali DIAWARA, candidat aux élections législatives dans la circonscription électorale de la commune I du district de Bamako n’est pas un inconnu sur ce terrain. Il a comme colistier Mamadou Frankaly KEITA, ancien ministre de l’Energie et de l’Eau. M. Ouali DIAWARA est le porte étendard du parti le mieux implanté au Mali,  l’Adema PASJ et M. Keita porte les couleurs du parti majoritaire sortant, le parti présidentiel, RPM.
  2. Ouali DIAWARA n’est pas inconnu des électeurs de cette commune. Il jouit d’une assise, d’un bastion électoral fiableet stable car, l’homme a fait ses preuves. C’est un philanthrope, humanitaire, serviable et sociable.

Qui a le sens de l’écoute et de la responsabilité. Son mandat est placé sous le signe de la continuité des actions engagées pendant ses deux premiers mandats. Une fois élu, il mettra l’accent sur la communication avec la base comme il l’a toujours fait,  ensuite   le renforcement de capacités des populations de la commune I dans divers domaines. Cet homme politique de parcours exceptionnel a un carnet d’adresses fourni. Il aime sa commune et ambitionne de la développer. Ce grand  homme  non moins influent au sein de l’Adema n’estpas versatile. Pour preuve, il n’a pas connu deux partis politiques différents. Il est membre de l’Adema depuis que le parti était association. II est un homme de conviction, de rigueur et courtois. Il est en terrain connu et n’est pas à ses premières expériences. Il a  été  député deux fois consécutives en commune I du district de Bamako.

M.Ouali n’est pas de ceux qui changent de casquette au gré du vent. Il ne fait pas la politique du tube digestif et c’est cette confiance qu’il cultive avec ses électeurs.

En partenariat avec M. Mamadou Frankaly KEITA, ancien ministre, c’est une compétence qui s’ajoute à une autre, un autre atout. Ces deux personnalités qui font liste commune peuvent valablement représenter les populations de la CI avec brio.

  1. Oualin’a jamais rusé avec la règle, l’obligation du député qui est la redevabilité, restituer et expliquer les missions et rôles des députés qui sont entre autres : vote de lois, contrôle de l’action gouvernementale. Il est toujours au service des électeurs. M. Ouali mettra naturellement l’accent sur la formation des jeunes et l’accompagnement dans divers domaines. Il est partisan de ceux qui pensent beaucoup au renforcement des capacités. Son projet de société est ambitieux et réaliste.

Il a valablement représenté le Mali  à la CEDEAO, laissant une forte impression et debons souvenirs au parlement africain. Pour preuve, il a présenté deux rapports extraordinaires qui resteront longtemps  gravés dans la mémoire collective et dans les archives. Le secrétaire aux finances de l’Adema apportera et mettra à contribution son expérience et son expertise. Il pense au bien- être de sa commune. Le candidat à sa propre succession invite les Maliens à observer les mesures édictées par les plus hautes autorités du Mali pour prévenir et lutter efficacement contre le coronavirus. Ces mesures visent à protéger les populations maliennes contre ce fléau. Il croît au fairplay et invite les électeurs au retrait des cartes d’électeurs afin d’accomplir  leur droit civique.

Les populations de la commune I voteront la liste RPM-Adema. Ce vote massif en faveur de cette alliance, les populations ne vont pas regretter leur choix. Bon vent et bonne chance à l’alliance RPM-Adema.

Mamadou SISSOKO

Source: Mali Sadio

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.