Elections législative partielle a Ansongo : L’URD dénonce les fraudes électorales dans la commune de Tessit

Les responsables du parti de poignée de mains, l’Union pour la République et la Démocratie (URD), étaient face à la presse, après la proclamation du résultat provisoire par l’administration territoriale des élections législatives partielles d’Ansongo.

ansongo cercle tombouctou nord mali

Ce point de presse  avait comme objectif d’échanger avec les hommes de médias sur les irrégularités constatées lors du premier tour de l’élection du 10 janvier dans la localité. Ledit point de presse  était animé par  le vice-président, Pr Salikou Sanogo, le secrétaire à la Communication, Me Demba Traoré, le mandataire national, Beffon Cissé,  l’honorable Abdoul Malick Diallo, député élu à Ansongo ; Madani Tall, secrétaire général du parti et la 3e vice-présidente, Mme Coulibaly Kadiatou Samaké.

Après la proclamation du résultat provisoire, du premier tour p de l’élection législative partielle d’Ansongo par l’administration, qui a vu en tête l’URD, suivi du RPM puis de l’ADEMA-PASJ. Les responsables l’Union pour la République et la Démocratie (URD), à la suite  d’un point de presse, ont dénoncé des irrégularités constatées dans la tenue de l’élection et des tripatouillages dans les résultats. A en croire l’honorable Abdoul Malick Diallo, cette élection a été émaillée  de fraudes, de falsification de la part du parti présidentiel, le RPM.

Selon lui, les cadres du parti se sont  livrés à des tripatouillages  à Tessit, commune nomade située dans le Gourma, vers le Burkina Faso. Il dira ceci : «nous dénonçons  le bourrage des urnes, mais aussi une falsification grossière des résultats au profit du RPM». Pour lui, si les résultats de Tessit n’avaient pas été tripatouillés, le RPM n’allait même pas accéder au second tour. C’est plutôt l’ADEMA qui serait opposé à l’URD au 2émé tour. Pour l’honorable Diallo, le tripatouillage a été tellement grossier que dans certains centres de vote comme Koko 1, le nombre de votants a dépassé celui des inscrits.

Selon lui, dans neuf bureaux de vote de la même commune de Tessit, le candidat de l’URD a recueilli 512 voix à travers les récépissés qui ont été délivrés par les présidents des bureaux de vote. Pour lui, les autorités administratives ont fini par proclamer 170 voix en faveur de l’URD. C’est fort de tous ces constants que le parti est monté au créneau pour dénoncer les fraudes et les tripatouillages du parti RPM et des  autorités administratives, a déclaré Me Demba, le secrétaire à la Communication du parti. Il dira que ces irrégularités graves ont entaché la sincérité du scrutin.

Et c’est pourquoi, le parti a déposé des requêtes  auprès de la Cour Constitutionnelle en vue de l’annulation de certaines voix obtenues par fraude par le parti RPM, a-t-il signalé. D’autre part le parti s’indigne de la non tenue des élections à Talataye. Les conférenciers ont   invité les autorités à tout mettre en œuvre pour qu’au second tour, ces élections puissent se tenir  sur tous les territoires de la commune d’Ansongo.

Coumba YAYE

Source: L’Express de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.