Elections communales, régionales et du district de Bamako: Le plan de formation électorale validé

Dans le cadre des préparatifs des élections communales, régionales et du District de Bamako à venir, le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, en partenariat avec le Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud), a organisé un atelier de validation du plan de formation électorale 2015, le mardi 28 juillet 2015, au Gouvernorat de Bamako.

operation vote burundi ceni

Dans son allocution, Mamadou Diarra, représentant le ministre de l’Administration territoriale, a fait savoir que le département a élaboré récemment un plan de formation électorale visant à corriger les insuffisances constatées dans le système de formation des agents électoraux. Selon lui, ce plan est axé sur  l’imprégnation du personnel électoral sur des composantes telles que le cadre juridique applicable aux élections, le processus électoral, l’organisation et la gestion proprement dite des élections…Pour M. Diarra, les prochaines élections communales, régionales et du District de Bamako constituent une opportunité de mise en œuvre de la nouvelle stratégie de formation.

Pour la représentante du Pnud, Mme Aïda M’Bo Kéïta, cette rencontre constitue une étape essentielle dans le processus électoral et une démarche permanente visant l’organisation d’élections crédibles, transparentes, inclusives et apaisées. Elle a aussi noté que le volet formation a toujours été l’objet d’attention particulière de la part du Pnud, à travers le Projet d’appui au processus électoral (Papem). Selon Mme Aïda M’Bo Kéita, le Pnud a investi plusieurs milliards en 2013 pour la formation des formateurs, la formation des représentants de l’Etat et agents électoraux.

Rappelons que cet atelier a pour objectif  l’adoption, par les acteurs du processus électoral, d’un plan de formation consensuel, efficient et pérenne en vue des futures échéances électorales. Il vise également à susciter une synergie d’actions au niveau des parties prenantes dans la mise en œuvre du plan de formation électorale du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation ; à renforcer l’implication des divers acteurs dans la formation du personnel électoral et à définir la méthodologie pour la constitution d’un vivier de formateurs électoraux au niveau de l’administration électorale.

 

  1. Doumbia

Source: Le Débat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.