Elections communales du 20 novembre 2016 : Le RPM se fixe l’objectif d’élire 5000 conseillers

Hier, mardi 8 novembre 2016, les responsables du Rassemblement pour le Mali (Rpm) étaient face à la presse à la Maison de la presse de Bamako pour faire le bilan de leur 4ème congrès ordinaire tenu les 22 et 23 octobre dernier. Ils ont aussi saisi l’occasion pour évoquer les élections communales du 20 novembre prochain et la situation sécuritaire du pays. La conférence de presse était animée par le président du parti au pouvoir, Dr Bocary Tréta, en présence du secrétaire général du parti, Me Baber Gano, du secrétaire à l’organisation, Mamadou Diarrassouba et d’autres membres du parti. Le parti a comme ambition de diriger 350 communes et d’élire 5000 conseillers.

 election-communale-rpmFaisant le bilan du congrès ordinaire du parti, le conférencier, Dr Bocary Tréta a souligné que ce fut un bon congrès rassembleur. Avant d’ajouter que le congrès a réuni 57 sections de l’intérieur et 33 sections de l’extérieur.

A l’en croire, le congrès a crée le conseil national du parti qui sera une structure d’orientation. « Le congrès a été un moment de rassemblement et de cohésion. Nous n’avons jamais eu peur d’aller en congrès car le Rpm est une grande famille. Notre parti sort de ce congrès requinqué avec des ambitions dont la réélection du président IBK », a-t-il dit.

Président de la convention des partis politiques de la majorité présidentielle (Cmp) depuis le lundi 7 novembre 2016, Bocary Tréta a rassuré le soutien du RPM au gouvernement pour la bonne tenue des élections communales du 20 novembre.« Nous allons mobilisés toutes les énergies pour que les élections se tiennent », a-t-il dit.

Le parti au pouvoir est prêt à aller  à l’assaut du scrutin du 20 novembre prochain pour remporter le maximum de sièges. Pour preuve, Dr Bocary Tréta a fait savoir que le RPM a déposé la liste dans 682 communes et le parti est tête de liste dans 520 communes. Au sortir de l’élection communale du 20 novembre 2016, Tréta a indiqué que le Rpm entend diriger 350 communes et l’ambition d’élire 5000 conseillers. A l’en croire, le parti a la capacité d’atteindre cet objectif.

Apparemment coupé de la réalité du pays, le président du parti Rpm et de la CMP, Dr Bocary Tréta a osé dire en ces temps si que la situation sécuritaire s’est fondamentalement améliorer. Et pourtant, dès l’entame de la conférence de presse, c’est lui-même qui a fait observer une minute de silence en la mémoire des disparus dû aux différentes attaques effectuées au Mali récemment (Gourma Rharous à Tombouctou ; l’attaque du convoi de la Minusma à Douentza, région de Mopti et l’attaque de la ville de Banamba dans la région de Koulikoro). Cependant, il reconnait que des défis restent à relever, toute chose qui lui fera dire que la situation sécuritaire va s’améliorer.

Aguibou Sogodogo

Source : Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *