Elections communales 2016 : Les électeurs affluent mais les bureaux de vote reçoivent moins

Les élections communales ont été organisées au Mali le 20 novembre. Ainsi, la Commune I du district de Bamako à jouer sa partition. A l’occasion, les électeurs ont répondu massivement.

election legislative mali bamako vote urne

Les électeurs étaient appelés aux urnes le dimanche 20 Novembre pour élire les premiers responsables municipaux. En effet, les électeurs de la commune I en général et ceux du centre de Doumanzana et de Boulkassoumbougou en particulier sont sortis massivement pour désigner le futur maire de la commune.

Dans ces deux centres, les défis sont les mêmes. Moins actifs le matin, les électeurs commencent à abonder vers 14 heures.

Cependant, les bureaux de vote reçoivent moins d’électeurs. Selon des délégués qui discutaient à côté, à 15 heures moins le quart, les bureaux 20 et 36 étaient aux environs de 40 électeurs. Pour cause, la plupart des électeurs ignorent quel bureau ils doivent voter. Les affiches globales qui présentent tous les électeurs n’indiquent pas les bureaux de vote des électeurs. Elles se limitent aux informations sur l’électeur et son lieu de vote.

Donc pour éviter de passer un à un devant tous les bureaux de vote, les électeurs usent leur téléphone qui fonctionne à peine ou font recours au seul ordinateur de la CENI pour connaître leur bureau de vote. Un défi qui profite les partis politiques. Certes, ils se servent de l’occasion pour cadrer les électeurs en leur compte.

Ces partis ont déployé tous les moyens pour faire voter les électeurs pour leur compte. Ainsi, ils ont collecté les cartes NINA des électeurs pour raison de chercher les numéros des bureaux de vote des électeurs. Ils transportent les électeurs depuis le domicile de ces derniers.

Le centre de Doumazana compte 30.036 électeurs dont 15.657 hommes et 14.379 femmes, et 61 bureaux de vote. Celui de Boulkassoumbougou comprend 28.342 électeurs dont 15.402 hommes et 12.940 femmes, et 56 bureaux de vote.

Aux environs de 16 heures, les électeurs ont afflué, au Centre de Doumazana, au point que les agents de sécurité étaient contraints d’ouvrir une grande porte pour libérer le passage.

Yacouba TRAORE

 

 

Source: Zénith Balé

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.