Election présidentielle du 29 juillet : Les chefs et conseillers de quartiers outillés par CRI 2002 !

Sous le thème « Voter : un Acte citoyen et civique pour la Paix, l’Unité et la Réconciliation Nationale », la Coordination générale des Chefs et Conseillers de quartiers de Bamako en partenariat avec Cri 2002, a tenu mardi l’initiative citoyenne dans la salle de conférence de la Maison des ainés. C’était sous la présidence du coordinateur général des chefs et conseillers de quartiers de Bamako, El Hadji Bamoussa Touré avec à ses côtés le président de Cri-2002, Pr Abdoulaye Sall, du conseiller au Maire de la CIV, Dramane Keïta et du coordinateur des chefs de quartiers de la commune III, Ibrahim Siré Fadiga.

Dans son intervention Bamoussa Touré dira que le thème retenu pour commémorer l’initiative citoyenne 2018 est d’une importance et d’une pertinence indéniables.  Le vote n’a pas de sens et d’utilité, dit-il, que si le concept de vote lui-même est connu, compris, approprié par les populations en toute connaissance de cause et en toute confiance. « Encore faut-il que nous les Coordinateurs, Chefs et Conseillers de Quartiers qui constituent l’interface, voire le relais entre les communautés et l’Etat soient suffisamment outillés afin d’occuper notre place et jouer notre rôle pour des élections générales dans des conditions de paix, d’unité et de réconciliation nationale » a-t-il déclaré.

Après avoir expliqué les dispositions de l’article 2 de la loi électorale modifiée qui stipule que le vote est un choix librement exercé par le peuple en vue de designer les citoyens appelés à la conduite et à la gestion des affaires publiques, M. Touré a encouragé ses frères chefs et conseillers de quartiers de ne pas  refuser de voter sous aucun prétexte.

Avant de terminer, le coordinateur des chefs et conseillers de quartiers de la capitale n’a pas manqué d’exprimer ses remerciements à CRI-2002 à travers son président, Pr Abdoulaye Sall pour tous les appuis constants qui ont contribué sans nul doute à la visibilité et à la lisibilité de leurs actions.

A sa prise de parole, le président de CRI-2002, dira qu’il s’avère plus que nécessaire à quelques jours de la présidentielle, d’outiller les chefs et conseillers de quartiers sur les enjeux, les défis pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle de médiateurs. Car, dit-il, ils leurs sont conférés de veiller à l’application des lois et règlements.

Selon lui, l’importance de la formation et de l’implication des chefs et conseillers de quartier dans le processus d’organisation de la présidentielle peut être un levier pour booster le taux de retrait des cartes d’électeur.

Occasion saisie par le président de CRI-2002, d’inviter les chefs de quartiers de mettre en place une stratégie de mobilisation des populations dans leurs localités respectives pour le retrait des cartes d’électeur et d’aller voter pour le candidat de leur choix.

  1. Touré a profité pour lancer un appel à tous les enfants du Mali de contribuer de par leurs bons actes à la pacification et à la réussite de cette élection du 29 juillet.

Par ailleurs, des coordinateurs de chefs de quartiers, des chefs de quartiers et des conseillers de chefs de quartiers dans leur intervention ont dénoncé le fait qu’ils ne sont pas impliqués dans le processus électoral.

Par Mariam SISSOKO

Source: Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *