ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2022: MOUSSA SINKO COULIBALY SE PRÉPARE EN CATIMINI !

A seulement une année de la présidentielle, quelques politiques entament déjà la pré campagne dans les zones les plus reculées. De bonne guerre et aussi une parfaite occasion de se dédire comme étant le messie annoncé. Espérons que ces démarches soient un moyen pour ces politiques de diagnostiquer la véritable maladie dont nous souffrons depuis des décennies et non se servir.

 

Après Moussa Mara de ‘’Yelema’’ en visite dans de nombreuses régions, nous assistons à celui de Moussa Sinko Coulibaly qui a, depuis un certain temps, pris son bâton de pèlerin pour séduire le maximum  d’électeurs. Gagnera-t-il ce pari, celui de mobiliser au nom de sa future accession à la magistrature suprême ?

En effet, depuis quelques jours à l’intérieur du pays, Moussa Sinko multiplie les rencontres avec les forces vives de la nation. Si pour l’ancienne figure de la junte qui a renversé ATT en 2012, l’objectif du général démissionnaire; c’est de rassembler tous les Maliens autour d’un programme, ces nombreux discours à travers ces déplacements dans les régions nous donnent la certitude que pour lui Sinko, le coup d’envoi semble déjà donné.  Serait-il son ère de prendre le gouvernail du bateau Mali. Réussira-t-il à mobiliser autour de sa candidature pour y parvenir.

Vouloir gagner cette élection avec son seul parti sera nul doute une mission impossible pour l’ancien Homme en Kaki.

En visite à Ségou,  Moussa Sinko Coulibaly, l’ex-Directeur de l’École de Maintien de la Paix (EMP) affrime : « L’objectif de la venue à Ségou est de faire un rappel sur la situation de notre pays. Le message que j’ai apporté, c’est de dire à la jeunesse qu’elle est une part importante dans la construction du pays. Si nous voulons voir le résultat positif. Si nous voulons un développement économique et social rapide, c’est de passer par la jeunesse. Nous voulons mobiliser toute la jeunesse malienne pour une refondation et le changement, car ce sont les jeunes qui seront les leaders de demain. C’est un travail de sensibilisation et d’information que nous essayons de faire à travers tout le pays. Nous resterons actifs et engagés pour le Mali, pour le développement de notre pays. » A-t-il déclaré. Avec cette volonté de changer les choses, l’ancien général, réussira-t-il à rassembler autour de sa candidature pour les prochaines élections présidentielles pas comme les autres déjà vues jusqu’ici.  Attendons de voir !

BEN CHERIF

Source : Le Soir De Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.