Election présidentielle 2018 : IBK est-il en train de prendre le large sur ses challengers ?

« Qui veut aller loin ménage sa monture ». IBK semble s’approprier cette maxime pour déblayer le terrain dans la perspective de l’élection présidentielle 2018.

ibk rpm campagne

Ce lundi et pour quarante-huit heures, le président de la République sera en visite de terrain à Kayes au chevet des femmes rurales. Il leur fera don de plusieurs centaines de décortiqueuses, de repiqueuses et de kits solaires à des CSCOM. Par cette sortie, IBK se donnera des bains de foule et fera parler sa générosité et sa sensibilité légendaire.

Le chef de l’Etat communiera, demain mardi avec les forces vives de Kayes , qui lui sauront gré de  sa préoccupation à toucher du doigt leur quotidien. IBK ne se fera pas prier pour échanger avec imams, chefs traditionnels et religieux et toutes les notabilités de la capitale du rail.

Par ces descentes que l’on annonce désormais plus régulières dans le Mali, profond, le locataire du palais de Koulouba prépare soigneusement et sereinement le terrain pour sa réélection dans huit petits mois à la présidence de la République. Comment pourrait-il en être autrement quand on observe un silence radio dans les autres états-majors politiques ?

L’opposition a, par exemple déserté le terrain de la mobilisation après avoir appuyé  une partie de la société civile à rejeter bruyamment le projet de révision constitutionnelle. Cette mobilisation de circonstance sera, du reste, disloquée dès que le chef de l’Etat a désamorcé la contestation en sursoyant au projet référendaire. La suite est connue : les mouvements de jeunes et les leaders de l’opposition  n’ont pu fumer le calumet de la paix, chacun ayant pris son chemin. C’est ainsi que le groupe de l’activiste Ras Bath a claqué la porte de la Plateforme « Antè A bana » en clamant haut et fort son besoin d’alternance.

Par ailleurs, les autres potentiels candidats à l’élection présidentielle 2018 se font chercher à la loupe sur le terrain des actions sociales et d’opérations de séductions des populations, les potentiels électeurs.

Ces constats poussent plusieurs observateurs à conclure qu’avec les nombreuses réalisations (un vaste programme d’inaugurations est concocté) du programme présidentiel d’urgences sociales, IBK a toutes les chances d’apparaître comme la vedette véritable de la précampagne. De facto, il prend nécessairement de l’avance sur ses potentiels concurrents dans la course pour la conquête de Koulouba l’année prochaine.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.