Election législative du 29 mars 2020 : Le parti UM-RDA Faso Jigi s’active dans la préparation des prochaines joutes électorales

’Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain (UM-RDA Faso Jigi) a procédé à la présentation de ses meilleurs vœux de l’année 2020 à la presse et à l’ensemble du Peuple Malien, le samedi 25 janvier 2020, à son siège sis au quartier Korofina de Bamako. C’était en présence du président du parti UM-RDA Faso Jigi, Ibrahim Bocar Ba, et d’autres responsables du parti comme le ministre, Ibrahima Abdoul LY. « Le BPN (Bureau politique national) de l’UM-RDA Faso- jigi qui s’est fixé comme objectif d’accroitre les nombres de ses députés à l’Assemblée Nationale s’active dans la préparation des prochaines joutes électorales », a souligné le président du parti dans son discours de présentation des vœux.

Selon le président de l’UM-RDA Faso Jigi, Ibrahim Bocar Ba, l’année 2019 qui vient de s’achever a été éprouvante au plan sécuritaire avec son cortège de drames humains. Toutefois, dit-il, ces tâches noires ne devraient pas perdre de vue les bons résultats obtenus. Pour preuve, dit-il, au plan économique dans le secteur agricole en particulier, les booms céréaliers, cotonniers et miniers ont été réalisés. L’UM-RDA Faso- jigi suggère néanmoins au Gouvernement de redoubler d’effort pour accroitre le financement de l’économie, notamment les PME- PMI (Petites et Moyennes Entreprises- Petites et Moyennes Industrielles), qui ont besoin de discrimination positive tant pour le volume des concours financiers que pour la modération des taux d’intérêts. Il a fait savoir que la récente décision des Chef d’Etats et de Gouvernement d’opérer des changements importants dans le domaine monétaire est à saluer. Aux dires de Ibrahim Bocar Ba, l’UM-RDA Faso- jigi se réjouit de l’atteinte des objectifs qu’il s’est fixés en 2019. A l’en croire, les activités phares ont porté notamment sur la formation et l’information des cadres en particulier les jeunes et les femmes. «Les grands dossiers à l’ordre du jour qui figurent dans les principales thématiques du Dialogue National Inclusif ont fait l’objet de nombreux débats au sein du parti en vue d’une plus grande maitrise de ces sujets par nos cadres. Ceux-ci ont aujourd’hui une parfaite connaissance des problèmes de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, la révision de la constitution du 25 Février 1992 et les insuffisances de la loi électorale en vigueur. Le BPN de l’UM-RDA Faso- jigi qui s’est fixé comme objectif d’accroitre les nombres de ses députés à l’Assemblée Nationale s’active dans la préparation des prochaines joutes électorales », a souligné le président de l’UM-RDA Faso Jigi, Ibrahim Bocar Ba. Enfin, il dira que le parti s’est suffisamment organisé en 2020 pour atteindre les objectifs qu’il s’est assigné.

Aguibou Sogodogo

SourceLerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *