Droit de réponse de l’Ambassade de France au Mali à l’article du journal ‘’La Sentinelle’’ publié sur le site Malijet le 24 mars 2015.

Après la publication sur le site Malijet, le mardi 24 mars 2015, d’un article du journal La Sentinelle intitulé « Rebondissement dans l’affaire de la BMW-X6 de la Police nationale : le pôle économique ouvre une enquête…Interpol enfonce le DG Kansaye… l’Ambassade de France souillée », l’Ambassade de France au Mali tient à faire savoir que les éléments rapportés à son  égard par les journalistes concernés sont faux.

gilles huberson ambassadeur france mali christian rouyer

L’Ambassade de France au Mali tient à préciser que, dans cette affaire, une plainte a été déposée en France pour le vol du véhicule concerné. Ce vol a ensuite été signalé par les services de police français à l’Ambassade de France au Mali.

Dans le cadre de la coopération policière opérationnelle entre la France et le Mali, l’Ambassade de France au Mali a rempli ses obligations en signalant à la Direction générale de la police nationale malienne que le véhicule concerné faisait l’objet d’un signalement pour vol en France. Comme le veut la procédure, le véhicule a été conservé par la police nationale malienne aux fins de l’enquête.

L’Ambassade de France au Mali n’est donc à aucun moment sortie de ses prérogatives. La France du 11 janvier 2013 n’a pas d’autres objectifs que de soutenir le Mali, dans tous les domaines de coopération entre nos deux pays, et de participer ainsi à la stabilisation et au développement d’un pays Frère. Aussi, l’Ambassade de France ne peut que regretter vivement les accusations de « néocolonialisme » figurant dans cet article qui sont particulièrement déplacées à l’égard du pays de Damien Boiteux et de ses camarades tombés pour la Liberté du Mali…

Source: Ambassade de France

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.