Dramane Dembélé diffuse ses propres résultats:«IBK a 44% suivi de Cisse avec 39% et 26% pour ADEMA »

Le candidat de la ruche Dramane Salif Dembélé était devant la presse hier mercredi 31 juillet 2013 dans le siège de campagne du Parti Africain pour la Solidarité et la Justice afin d’éclairer la lanterne des journalistes sur les dernières tendances qui se dégagent.dramane dembele adema pasj  presidentielle candidat CV BIOGRAPHIE MINES INGENIEUR

Les journalistes se sont rendus dans la salle de collecte des données des résultats du parti sur ordonnance du candidat de la ruche.  Moussa Diakité, le président de la commission de collecte des résultats de l’Adema a fait savoir qu’ils ont des mandataires  dans toutes les régions, cercles et arrondissements du pays et que c’est sur la base de ces données qu’ils effectuent leur calcul.

« Nous disposons au jour d’aujourd’hui de 25% des résultats et nos calculent placent le candidat du RPM en tête, mais avec 44,08% des voix. Il est suivi du candidat de l’URD Soumaila Cissé avec 38,94% et arrive en troisième position Dramane Salif Dembélé avec 26, 45% des voix.

Des chiffres améliorables pour chacun des candidat », a indiqué Moussa Diakité. Et Dramane Dembélé d’ajouter que « Certes le candidat du RPM Ibrahim Boubacar Keita arrive en tête, mais un deuxième tour n’est pas  exclu ». A d’indiquer qu’ils ont dirigé pendant dix ans le Mali et qu’ils connaissent les rouages des élections. « Nous savons le sens des crises électoraux.

Nous attendons les décisions de la cour constitutionnelle qui est la seule autorité habilitée à publier les résultats des élections », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter qu’ils sont des  légalistes et si nous constaterons des irrégularités après la proclamation des résultats par la cour constitutionnelle nous formulerons des requetés et elle tranchera. Nous restons devant les décisions de cette cour. Nous mettons le Mali au dessus de tout» a formulé Dramane Dembélé.

S’agissant de la déclaration du ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de l’aménagement du territoire Moussa Sinko Coulibaly, « nonobstant le respect que je lui dois, il ne devrait  pas se prononcer sur les tendances et en plus il s’est adonné à des commentaires en faveur d’un candidat chose proscrit par les normes  démocratiques.  Il aurait dû éviter la précipitation.Le ministre à certes fauté mais on ne va pas quand même demander sa démission. On ne va pas ajouter de la crise à la crise. Les chiffres dont nous disposons oscillent autour de 44% en faveur du candidat du Rpm. Donc il y aurait forcement un deuxième tour sans exclure que le dernier mot revient à la cour constitutionnelle seule organe habilitée à départager les candidats »

Moussa Samba Diallo

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *