Pour dire Non à l’injustice et à l’impunité : Les Maliens marchent à Paris

Les Maliens de France et les amis du Mali ont marché le samedi 15 août de la Place des invalides à l’ambassade du Mali, à Paris. Objectif : exiger un hommage national pour tous les soldats tombés au front ; réclamer un referendum pour toute révision constitutionnelle et réclamer justice pour les victimes civiles et militaires. Sur les pancartes, on pouvait lire : «  Tous ensemble, disons halte aux terroristes, aux intégristes et aux narcotrafiquants », « Sans Justice pas de paix », « Stop au double langage des autorités françaises »…

Mangal traore consul ambassadeur general mali france parisPrévu pour 14 heures, la manifestation a débuté finalement à 15 heures pour permettre aux retardataires de joindre le reste du groupe. La marche a réuni une centaine de Maliens de tout âge à la place des invalides à Paris. Par cette action, les marcheurs attendaient exprimer leur opposition à la politique actuelle du gouvernement malien qui est de blanchir des responsables des mouvements armés coupables, selon les organisateurs, d’exactions sur des civils maliens au nord du pays. Face à la gravité de la situation sécuritaire et à la résurgence des attaques des narcotrafiquants sous couvert du jihad ( ançardine, Al mourabitoune, Aqmi), l’un des leaders de la marche, Bakary Traoré a formuler les vœux suivants à l’endroit du gouvernement malien et des amis du Mali : le non-cautionnement de l’injustice et donc de l’impunité  comme une condition de la réconciliation nationale, le renforcement de l’assistance de la communauté internationale au Mali et la poursuite de leur effort de lutte contre le terrorisme et les djihadistes dans le Sahel et enfin un suivi minutieux de l’aide accordée au gouvernement malien afin qu’elle soit judicieusement  utilisée pour  la justice, la réconciliation, la paix et le développement.  Apres la lecture de la motion, les manifestants se sont dirigés vers l’ambassade du Mali en France pour la remettre aux autorités. Escorté par une horde de la police nationale française, les manifestants ont été reçus, après 30 minutes de marche, par deux représentants de l’ambassadeur du Mali en France absent, selon eux, pour cause de maladie. Une absence qui n’a pas été appréciée par les manifestants. C’est donc dans un climat tendu que les deux représentants de l’ambassadeur(le consul du Mali, Mangal Traoré et le vice-consul, Bakary Doumbia) ont, dans une lettre, salué le patriotisme des ressortissants maliens de France et déclaré leur soutien aux initiatives allant dans le sens du mieux-vivre des Maliens et du développement du Mali. A rappeler que cette manifestation a été organisée par : APSM, CMFPAIX-CORENOM la Dynamique, le Diapra et amis du Mali.

Diamberé Diawara, Paris (Correspondance Particulière)

*La titraille est de la rédaction

source Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.