Mali/États-Unis : DES ENSEIGNANTS À LA DÉCOUVERTE DU SYSTÈME ÉDUCATIF AMÉRICAIN

Dans le cadre de la coopération bilatérale entre les États-Unis et le Mali, trois enseignants maliens de l’enseignement secondaire général ont bénéficié de la bourse d’excellence « Teaching Excellence and Achievement » (TEA program) qui offre aux bénéficiaires l’occasion de séjourner en Amérique afin de nouer une entente mutuelle entre les deux peuples. Ainsi, du 15 septembre au 2 novembre 2015, ces trois enseignants ont représenté notre pays durant une visite effectuée dans le cadre des échanges éducatifs et culturels qui offrent l’opportunité aux enseignants de la langue anglaise venant de partout dans le monde de rencontrer leurs collègues américains afin de bénéficier de leur expérience.
La visite permettait aussi de donner une visibilité aux cultures respectives des pays participants. Cette année, les participants étaient au nombre de 73 venus de 33 pays différents, tous des enseignants dans des disciplines comme l’anglais, les maths, les sciences sociales et l’éducation spéciale.
us embassy ambassade americaine etats unis usa maliLe Mali était représenté par Mme Sitan Diakité du lycée Mamadou Sarr, Luc Diarra du lycée Askia Mohamed et Hamidou Touré du lycée Bouillagui Fadiga. Salif Sanogo, le chargé de communication de l’ambassade du Mali à Washington, a représenté l’ambassadeur du Mali Tiénan Coulibaly à la cérémonie d’ouverture qui a eu lieu dans la capitale américaine.
Après l’ouverture, les participants ont suivi des exposés sur le brassage culturel, sur le « TEA program » et les attentes, sur les fondements du système éducatif américain et sur l’éducation et le genre. Le « cross cultural communication » (brassage culturel) a permis aux participants d’acquérir une compréhension comparative de la culture des États-Unis. Une exposition d’objets culturels des pays représentés a aussi été organisée. Le gros plan sur le « TEA program » et les attentes ont permis aux participants de comprendre que ce programme vise principalement à créer et développer l’entente mutuelle entre le peuple des États-Unis et ceux du reste du monde. Les attentes étaient de contribuer à la diversité culturelle tout en en tirant le maximum d’avantages à vulgariser au retour dans son pays.
Le système éducatif américain a été décortiqué pour que les participants puissent le comprendre afin d’être prêts à y étudier et y enseigner. La dernière session sur l’éducation et le genre portait sur le bien-fondé d’un système éducatif favorable à la culture de l’égalité et de l’équité dans l’éducation. Les participants ont pu comprendre aussi comment tenir compte du genre dans l’enseignement : créer la parité et l’équité dans l’enseignement.
Les participants ont été repartis entre différentes universités d’accueil. C’est ainsi que Hamidou Touré est parti pour Appalachian State University à Boone en Caroline du Nord, Sitan Diakité était au Montana State University et Luc Diarra a été accueilli à l’University of Nevada Reno.
Au Appalachian State University, le groupe de visiteurs était constitué de 19 participants venant de 17 pays dont le Mali. Un programme très riche et diversifié en enseignements a permis aux participants d’acquérir des compétences leur permettant de faire face aux multiples défis liés à l’éducation globale, à l’enseignement des classes pléthoriques, à l’application de l’approche par compétence, à l’utilisation des outils informatiques comme moyens d’enseignement. Ils ont découvert aussi des techniques d’enseignement innovantes.
La phase pratique a consisté à aller passer environ deux semaines dans un établissement d’enseignement secondaire pour y appliquer les cours théoriques. Ainsi, chaque participant a bénéficié d’expériences pratiques montrant comment enseigner selon le contexte américain.
Ce programme forme véritablement à devenir un vrai « global teacher » (enseignant international) capable d’aider à acquérir des compétences innovantes pour relever beaucoup de défis dans nos pays aujourd’hui. Beaucoup de techniques, de concepts et d’approches ont été dispensés dans ce sens.
Les participants maliens remercient notre gouvernement et celui des États-Unis à travers le département d’État, l’IREX et toutes les universités d’accueil. Au Appalachian State University, les remerciements vont au Dr. Moser, au Dr. Tashner, au Dr. McAlister, à John Spagnolo, Hampton Boggs, au couple Allen and Christie et à tous ceux qui ont, de près ou de loin, aidé à la réussite de ce voyage d’études.
Hamidou TOURE
(Un représentant du Mali dans ce voyage d’études)

source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.