Du rififi à l’ambassade du Mali en Tunisie : Oumar dit Barou Sacko, un Conseiller “encombrant”

Le ministre Tiébilé Dramé appelé à s’assumer pour le rappeler

Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Tiébilé Dramé doit sévir pour mettre fin à la mission de ce diplomate devenu très “Encombrant” partout où il va. Lui, c’est Oumar dit Barou Sacko, 2ème Conseiller à l’Ambassade du Mali à Tunis, qui vient de tabasser à un de ses Agents administratifs, Mr Maïga, après une petite discussion seulement. Cet acte condamnable mérite de sanction.

 

image d’illustration.

Aujourd’hui, s’il y a un diplomate qui continue de ternir l’image du Mali à l’extérieur, c’est bien Oumar dit Barou Sacko, actuellement 2ème Conseiller à l’Ambassade du Mali en Tunisie. A peine installé dans son nouveau poste à Tunis, ce Conseiller “encombrant” fait parler de lui comme toujours. Il a recommencé ses “mauvaises” habitudes qui continuent de ternir l’image du Mali à l’étranger.

Récemment, il a tabassé un certain M. Maïga, Agent administratif à l’Ambassade, sans aucun argument valable, après seulement une simple discussion. Cette affaire a suscité beaucoup de bruits au niveau de la diplomatie malienne à Tunis et même au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale à Bamako. Tous les agents du département sont au parfum de cette affaire.

Selon nos informations, la section syndicale du département est très remontée contre cette attitude de Barou Sacko. “Ce qu’il a fait, mérite vraiment une sanction parce que c’est l’image de la diplomatie malienne qui est ternie. Donc, on doit mettre fin à sa mission. En d’autres termes, il doit être rappelé. Pour ce faire, le ministre Tiébilé Dramé doit s’assumer et prendre toutes ses responsabilités pour mettre fin cette pratique au sein de nos Ambassades”, nous précise notre source. Avant de rappeler : “Ce n’est pas sa première fois. Il a fait pire lorsqu’il fut Vice-consul à Djeddah, en Arabie Saoudite. C’est pour vous dire que ce Monsieur ne mérite pas de travailler au niveau de la diplomatie malienne”.

Notons que Barou Sacko a servi en Arabie Saoudite en tant que Vice-consul à Djeddah. A cause de ses “mauvais” comportements, il fut rappelé au Mali par le département des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, suite à une affaire de passeport “confisqué” d’une dame. Sans compter le calvaire que vivaient les Maliens à Djeddah à l’époque.

Après Djeddah, personne ne sait comment Barou Sacko a pu trouver un nouveau poste de 2ème Conseiller à l’Ambassade du Mali à Tunis.                

  El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *