Diarra Raky Talla nommée ministre contre la volonté de Baba Akhib Haïdara : Une querelle de leadership s’installe au sein de l’UM-RDA

Ministre depuis la transition au nom de la coalition IBK 2012, puis dans les gouvernements Tatam Ly et Moussa Joseph Mara, Bocar Moussa Diarra n’a pas aimé son départ du gouvernement. Le président de l’Um-Rda est aujourd’hui rentré en rébellion contre Baba Akhib Haïdara.

Diarra Raky Talla ministre fonction publique reforme etat chargee relations institution biographie curriculum vitae cvPour la formation du gouvernement Modibo Keïta, le président IBK a demandé à l’Um-Rda de lui donner un nom. Dans un premier temps, ce parti avait voulu donner le nom d’un homme. C’est alors que l’ancien député de Tombouctou, Sandy Haïdara, a mené une campagne au sein du parti pour avoir la majorité des voix. Il obtient gain de cause, puisque lors d’une réunion, il a été choisi parmi 3 candidats pour être ministre.

Par la suite, IBK aurait dit à un certain Maïga, un autre vieux de l’Um-Rda, qu’il souhaite que le choix de l’Um-Rda porte sur une femme. C’est en ce moment que Baba Akhib a proposé Lansry Nana Yaya Haïdara. Alors que le président de l’Um-Rda proposait Diarra Raky Talla. C’est finalement elle qui a été retenue par le président de la République. La  décision du président de l’Um-Rda, Bocar Moussa Diarra, est commentée comme une sorte de trahison par le camp de Baba Akhib. Car, pour obtenir le poste de président du parti, ce sont Baba Akhib et le vieux Maïga qui ont aidé l’actuel président.

Par ailleurs, Bocar Moussa Diarra avait organisé une réunion du bureau politique national afin d’avoir l’adhésion de tous. Problème : les partisans des Haïdara étaient plus nombreux. La direction du parti a alors fait savoir à son président qu’il n’est pas habilité à prendre seul cette décision. La réunion se terminera dans une grande confusion. Au point que certains militants s’apprêtent à quitter le parti.

Selon certains membres du parti, à travers cette décision, Bocar Moussa Diarra tente ainsi de mettre fin à une querelle entre Diarra Raky Talla et lui-même. On se rappelle que Bocar Moussa Diarra avait combattu celle qui vient d’être nommée ministre. À l’époque, il reprochait à Diarra Raky Talla sa versatilité, pour avoir quitté l’Us-Rda au profit du Rpm, avant de revenir à l’Um-Rda.

Pourtant, c’est cette dame qu’il nommera plus tard chargée de mission au département de l’Education quand il en était le premier responsable. Bocar Moussa Diarra ne lui renouvellera pas sa confiance lorsqu’il devient ministre de la Fonction publique. Diarra Raky Talla sera néanmoins nommée chargée de mission au cabinet d’Abdrahamane Sylla du RPM.

La bataille des enfants des vieux

Baba Haïdara dit Sandy et Lansry Nana Yaya Haïdara sont tous deux enfants de Mahamane Alassane Haïdara, premier président de l’Assemblée nationale du Mali. Tous les deux voulaient devenir ministre. Voyant qu’il n’avait pas de chance d’être retenu, le cadet a proposé sa grande sœur. Même avec le soutien de Baba Akhib Haïdara, IBK n’en a pasvoulu. C’est ainsi que le président de l’Um-Rda a proposé Diarra Raky Talla qui est bien appréciée par le président de la République. Et donc, contre la volonté de Baba Akhib Haïdara.

À noter que Raky Talla est la fille de l’un des chauffeurs du président Modibo Keïta, Mamadou Talla, qui est venu au Mali au moment de l’éclatement de la Fédération du Mali. Mamadou Talla est resté fidèle à Modibo Keïta. Il est resté au Mali et a toujours milité au sein de l’Us-Rda. Ce sont les enfants de ces vieux qui se battent aujourd’hui pour un poste ministériel. Ce qui risque de conduire à une implosion de l’Um-Rda. Le hic, c’est que certains vieux (encore en vie) sont impliqués dans cette situation !

 

Kassim TRAORE

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.