Dialogue national inclusif : L’Adp-Maliba prendra part à la phase nationale avec des recommandations sur chacune des six thématiques

L’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba) a organisé, le samedi 07 décembre, un atelier de réflexion sur les thématiques du Dialogue national inclusif. Objectif : discuter des six thématiques du Dialogue national inclusif et produire un document de contribution sur chaque thématique pour la phase nationale. La cérémonie d’ouverture dudit atelier était présidée par le président du parti, Youba Ba.

 

Le parti ADP-Maliba de Aliou Boubacar Diallo a participé à tous les niveaux du Dialogue national inclusif et est prêt à prendre part à la phase nationale. La formation politique compte y aller avec ses propositions sur chacune des six thématiques.

« Nous avons participé à tous les niveaux du Dialogue national inclusif : au niveau des communes, des cercles, des régions, dans le district de Bamako, dans les ambassades », a indiqué le secrétaire politique du parti, Boubacar Keita, dans son allocution. À ses dires, les participants à cet atelier de formation vont avoir des discussions approfondies sur les six thématiques, à savoir : paix-sécurité-cohésion sociale ; Gouvernance ; Sociale ; Culture, jeunesse et sport ; et Questions économiques. Aussi, selon Boubacar Keita, l’Adp-Maliba fera des propositions sur chacune des thématiques pour la phase nationale des concertations prévue pour le 14 décembre prochain.

Le secrétaire politique de l’Adp-Maliba a aussi rappelé la nécessité pour les fils du Mali de se retrouver afin de trouver des solutions aux crises qui menacent l’existence de ce pays. « Nous ne devons pas oublier que nous sommes à un tournant décisif de notre nation. La gravité de l’heure nous impose de nous retrouver et de nous parler afin de sortir de cette situation qui n’a que trop duré », a-t-il déclaré. Boubacar Keita a, avant de terminer, invité le Triumvirat à « tout mettre en œuvre pour que ceux qui sont encore réticents » puissent participer à la phase nationale du Dialogue.

Pour sa part, le président du parti, Youba Ba, a rappelé les contextes de l’organisation du Dialogue national inclusif. Il a précisé que le président d’honneur de son parti a été l’un des premiers hommes politiques à réclamer l’organisation d’un dialogue inter-malien au lendemain des présidentielles de 2018. Youba Ba a, ensuite, précisé que les thématiques du Dialogue national inclusif « ont toujours été au cœur des préoccupations de l’Adp-Maliba ». Aussi, a-t-il rappelé le rôle que son parti a joué dans les différentes étapes du Dialogue. « Notre contribution au format et au contenu du Dialogue a été salutaire, ainsi que notre participation à la validation des termes de références et à la phase primaire du dialogue », s’est réjoui le président du comité exécutif de l’Adp-Maliba.

L’ancien représentant diplomatique du Mali en Mauritanie affirme avoir constaté des insuffisances lors des phases précédentes du Dialogue, mais précise que cela n’empêchera pas leur participation à la phase nationale. « Malgré les insuffisances constatées lors des phases primaires, notre parti a décidé en toute souveraineté de participer à la phase nationale du Dialogue », a-t-il déclaré.

Le président du parti a, avant de conclure, invité les participants à l’Atelier pour formuler des recommandations sur chaque thématique du Dialogue. Des recommandations qui seront défendues par les représentants du parti à la phase nationale.

Boureima Guindo

Source : LE PAYS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *