Deux ans de gouvernance : La remobilisation des soutiens d’IBK

C’est sous le thème “réconciliation nationale et émergence économique” que le “Mouvement IBK : une chance à saisir” a sonné la mobilisation de ses militants pour célébrer les deux ans de gouvernance du chef de l’Etat.

 Ibrahim Boubacar Keita ibk président République conference reunion discours

Créé en 2011, le “Mouvement IBK : une chance à saisir” a fêté le 12 septembre les deux ans de gouvernance du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita. Ce mouvement, qui se veut garant des actions d’IBK, a organisé samedi dernier un grand meeting pour revenir sur les hauts faits du chef de l’Etat à mi-mandat.

L’événement, qui a vu la participation de plusieurs associations, était présidé par le secrétaire général adjoint de la présidence Moustapha Ben Barka. Une occasion toute trouvée pour la présidente du Mouvement, Mme Konaré Kadiatou Doumbia, de revenir sur deux ans de dur labeur de leur mentor IBK au service du pays.

Selon elle, les efforts fournis par le gouvernement sont considérables et cadrent parfaitement avec la vision du chef de l’Etat. Et d’appeler chaque Malien à accepter de faire de compromis pour que le pays puisse  retrouver sa quiétude d’antan.

Un autre acteur du mouvement, notamment l’ancien maire de la Commune rural de Salam, Mohamed Ali Ould Ahmed dit Daleb, a axé son intervention sur la perspicacité d’IBK qui a abouti à la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation, ce malgré les réticences de certains acteurs. Avant d’expliquer que le président de la République a une dette envers le peuple et qu’il devrait être aidé à accomplir ce vœu.

Pour cet activiste du bilan d’IBK, il y a des leviers  sur lesquels l’émergence s’appuie, notamment la lutte contre la corruption. Et à Daleb de dénoncer ceux qui revendiquent par la force : “Plus jamais au Mali, les gens ne doivent pas prendre les armes pour revendiquer”. Ancien élu, il s’est targué du fait que sa commune est la seule zone dans le Nord où le drapeau a flotté tout au long de l’occupation armée.

Fervent défenseur du bilan du chef de l’Etat et coordonnateur du “Mouvement IBK : une chance à saisir”, Mohamed Ali Babi n’a pas fait dans la dentelle. “Tout le monde est là pour accompagner le président IBK pour réussir le Mali un et indivisible. Nous réitérons notre fidélité à l’aider et à le conseiller. Nous sommes fiers d’affirmer que le président IBK a assumé ses responsabilités jusqu’à obtenir la paix”, a-t-il lancé.

Convaincu que le président IBK reste l’homme de la situation au regard du taux de croissance qui ne cesse de monter, M. Babi fera remarquer qu’en deux ans, IBK a investi dans des routes, les ponts, l’agriculture et le développement, etc.

A . M. C.

source :  L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.