Dernier point de presse du M5-RFP avant la trêve Ramadan

Ce vendredi 09 avril 2021 à Sogoniko dans l’ancienne cour de la compagnie Bittar-Trans, s’est tenu un point de presse du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques au cours duquel le comité stratégique du mouvement a réitéré sa volonté de «rectifier» la transition en cours qui, selon eux, a dévié de sa vraie mission et ne fait pas mieux que le régime déchu.

Comme à l’accoutumée, le rendez-vous d’information du M5-RFP de ce vendredi était présidé par Dr Choguel Kokalla MAÏGA non moins président du mouvement, accompagné de plusieurs membres du comité stratégique, dont Me Mountaga Tall, l’imam Oumarou Diarra, le Pr Koniba Sidibé, M. Jean Mille Bittar et autres.

Après les habituels mots de bienvenue du président du comité stratégique, M. MAÏGA, c’est le Pr Koniba Sidibé qui avait l’honneur de faire la lecture de la déclaration du jour. Et dans ladite déclaration, le M5-RFP Indique que la détérioration de la situation globale du pays nécessite plus que jamais une «rectification» du processus de la transition afin de créer les conditions d’une refondation totale du Mali.

Parmi les choses à rectifier pour le M5-RFP, il y a entre autres : l’option des colonels du CNSP de troquer leurs uniformes militaires contre la vie civile en préférant les bureaux de la capitale aux théâtres du combat ; le silence des autorités de la transition par rapport à l’accusation faite par le rapport de la MINUSMA contre la force Barkhane sur la frappe de Bounti le 3 janvier dernier ; la volonté du gouvernement de transition à aller vers l’application de l’accord de paix issu du processus d’Alger qui serait une marche pour la partition du Mali ; le retard accusé dans la recherche des auteurs et commanditaires des tueries lors des manifestations du M5. Aussi, M. Choguel et ses compagnons considèrent également que le CNT est illégal et illégitime.

C’est pour combattre tous ces problèmes liés à la mauvaise gouvernance combattue sous l’ancien régime que le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques se dit déterminés à continuer dans sa position de contestation. Et, des manifestations populaires sont même envisagées dans les semaines à venir après le ramadan.

Après la lecture de la déclaration et les interventions de l’imam Oumay Diarra pour faire un résumé en langue nationale bamanankan. Ensuite c’est Me Mountaga Tall et Jean Mille Bittar sont intervenus. Me Tall a indiqué, qu’ils sont dans l’attente de la réponse de la cour suprême en ce qui concerne le recours fait auprès de ladite cour pour contester la légalité du CNT dans son état actuel. Et M. Bittar est intervenu au nom des victimes au cours de la lutte du M5-RFP depuis le début avant que Dr Choguel Kokalla MAÏGA ne clôture la séance d’information.

S.Guindo

Source: Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *