Depuis Paris : le député Gassama appelle au soulèvement et accuse le ministre Sylla d’achat de conscience

Présent à Paris depuis quelques jours, le député URD, lors d’une manifestation, avant le meeting de Ras Bath à la Bourse du Travail de Paris, a échangé avec des jeunes maliens venus pour assister à cette rencontre. Dans l’extrait de cette intervention du député de Yélimané, que nous avons pu écouter sur Internet, il rappelle le processus de passage de la loi référendaire à l’Assemblée nationale ; il explique les amendements de l’opposition et celles acceptées par le gouvernement. Il a essayé de se justifier en expliquant les raisons pour lesquelles l’opposition rejette ledit document.

mamadou hawa gassama urd

Parlant de la seconde lecture, il a juré qu’il va bouder cette prochaine séance. Le député de Yélimané a aussi appelé au soulèvement en comparant la situation du Mali à celle des derniers jours de Blaise Compaoré. Pire, il a même fait allusion à l’incendie de l’Assemblée nationale de ce pays et des élus qui ont escaladé les murs. Il a appelé les jeunes à la mobilisation et au soulèvement.

 

Il a fait encore pire en encourageant les Maliens à se «laisser acheter leur conscience» et en accusant l’actuel ministre des Maliens de l’Extérieur d’avoir distribué, en 2013, à Yélimané, plus de 400 millions et 4 camions-remorques pleins de vivres (lait, sucre, thé, etc.). À l’époque, dit-il, c’est lui qui a demandé à ses parents de Yélimané de prendre l’argent et les vivres de Sylla, et ne pas voter pour le RPM, mais, pour lui, Gassama.

M.T

Par Nouvelle Libération

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *