De retour de Johannesburg cette semaine : Le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, animera un point de presse

Accusé à tort ou à raison par le journal sénégalais « L’observateur » pour avoir tenté de transférer  27 milliards de F CFA, destinés à faire des forages dans les pays de l’Uemoa, de la Bceao vers son compte bancaire Ecobank, l’ex-président de la commission de ladite Institution  était à Johannesburg pour une mission parlementaire. Etant donné la gravité des faits à lui reprocher, il a tenu à faire parvenir un droit de réponse au journal. Selon nos sources, les responsables du journal en question s’apprêteraient à venir lui présenter leurs excuses ces prochains jours. Notre source précise également que Soumaïla retournera au bercail cette semaine. Dès son retour, souligne la même source, il animera un point de presse pour éclairer une fois de plus la lenteur de l’opinion nationale et internationale sur la question.

soumaila cisse ortm micros presse journaliste

VOIES DE PASSAGE DES DEUX ROUES SUR L’AVENUE DE L’OUA

L’Etat offre une aubaine de raquette aux agents véreux

Il ne fait vraiment pas bon d’emprunter les voies de passage réservées aux motos le long de l’Avenue de l’OUA. Surtout si vous avez le moindre souci de santé. En effet, l’état de dégradation très avancé desdites voies réserve un véritable parcours du combattant à ceux qui s’y aventure. Mais vous n’en avez pas le choix, d’ailleurs, depuis la descente du  Pont des Martyrs jusqu’au la Tour d’Afrique. Même si ceux qui ont pour responsabilité de veiller sur nos installations routières ne circulent qu’en véhicules 4×4, ils doivent tout de même faire l’état des lieux des voies piétonnes et bicycles. En plus des courbatures et dégâts d’engin que cela cause  aux infortunés usagers, la Police routière, ou plutôt, certains agents véreux au sein de la Police routière pensent avoir trouvé leur Poule aux œufs d’or. Ils se postent en embuscade, au niveau des portions les plus endommagées, pour arrêter et racketter les motards qui empruntent la chaussée afin de dévier, un temps soit peu, les rigoles. Pourtant les motards paient la vignette, eux aussi. Il faut que quelque chose soit fait.

 

AUDIENCE A LA PRIMATURE                                                                                      

Modibo Kéita reçoit John Hocking des tribunaux pénaux internationaux                                                                                                          

Les efforts de notre pays dans la lutte contre l’impunité ont été salués par John Hocking, sous-secrétaire général des Nations Unies et greffier du Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux (UN-Mict). Au sortir de l’audience, John Hocking a expliqué être venu dans le cadre du suivi de l’exécution des peines des condamnés du Tribunal pénal international pour le Rwanda (Tpir) qui se trouvent dans notre pays. En effet, le Mali fait partie des pays qui ont décidé d’accueillir les condamnés du Tpir. Parmi les condamnés rwandais qui purgent actuellement leur peine à la maison d’arrêt de Koulikoro, le plus célèbre est le colonel Théoneste Bagosora, alias le « Heinrich Himmler du Rwanda ». Il est considéré comme l’un des principaux instigateurs du génocide des Tutsis en 1994.

 Source : Le Prétoire
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *