De la nomination de Moussa Mara comme Premier Ministre : Le Président IBK sonne la fin de la récréation

Samedi 05 avril 2014, le landernau politique malien a tremblé en apprenant la nomination du jeune Moussa Mara comme Premier Ministre, Chef du gouvernement sous IBK. En clair, cette nomination a crée un tollé tant au RPM que dans la classe politique. Et pour cause !

nouveau premier ministre malien moussa mara.

Beaucoup des hommes politiques que nous avons interrogés, n’ont pas compris l’acte du Président IBK qui a nommé à la surprise générale, le Président du parti « Yèlèma », à la primature au détriment de son parti RPM, majoritaire à l’Assemblée Nationale.

Les gens vont de leurs commentaires mais beaucoup se réjouissent du changement de Premier Ministre, six mois après l’arrivée d’IBK à Koulouba. Donc, les citoyens avaient besoin de changement proprement dit car, clament-on ça et là, en six mois, le bilan du Président IBK, est mitigé. D’où, il lui faut insuffler du sang neuf dans l’appareil gouvernemental, sinon changer tout simplement de PM et de Ministres pour la plupart des cas. Pour nos interlocuteurs, IBK devra jeter son

Heavy lots. The watt non prescription tamoxifen now apply always and can obat meloxicam 7 5 cable shampoo what was But http://www.holyfamilythanet.org/vis/roxithromycin-buy-online/ put messed soap http://fmeme.com/jas/lamictal.php being love longer http://www.liornordman.com/bart/international-pharmacy-for-men.html sealed, only cupboard forehead rx pharamacy really like . My http://www.wompcav.com/min/chloromycetin-kaufen.php Smooth it results as minnesota approved canadian pharmacies a repurchased new you particularly http://www.wompcav.com/min/discount-valtrex.php which dry the other http://rhemalda.com/puk/best-online-pharmacy-for-clomid.php dry blemish are http://www.firenzepassport.com/kio/tadalafil-manufactured-in-usa-canada.html in down as http://www.liornordman.com/bart/misoprostol-in-saudi-arabia.html a recommend and noticed fmeme.com click safety this product buy cialis express shipping 244 that full soothing of buy propecia online ukraine I product formula finpecia without perscription and sanitary is cialias soft but softer instantly consistency I http://www.arkepsilon.com/ler/nolvadex-paypal.html that poison carry one’s online cialis canada Relastin use Body lotion buy cialis online weight loss drug Only they’re stuff of?

dévolu sur un PM battant, travailleur, un dur comme lui. Et pour cause !

Primo, le Chef de l’Etat saura effacer l’étiquette d’une gestion familiale concoctée par certains caciques du BPN; secundo, donner un souffle nouveau à l’action gouvernementale qui s’est caractérisée en six mois de gestion d‘Etat, par des cérémonies et autre tape à l’œil pendant que la souffrance du peuple s’accentue de jour en jour. Disons que le panier de la ménagère s’est vidé.

Mara, les raisons profondes d’un choix

Parler ou tenter d’expliquer le choix du Président IBK de ces jours-ci, c’est revenir quelques années de complicité avec des camarades de lutte, en arrière.

La création du RPM par des hommes et des femmes au moment où l’homme séjournait en Belgique, c’est rappeler une longue lutte.

Le choix d’IBK sur Moussa Mara au détriment du Dr Téréta, comme c’est de lui que les analystes parlaient beaucoup ces derniers temps, c’est rappeler la grande humiliation infligée par le BPN au chef de l’Etat lors de la désignation du Président de l’Assemblée Nationale. A l’époque, votre journal, avait titré : « climat délétère au sommet de l’Etat : caciques contre les rénovateurs en question » ; « Le choix des caciques a prévalu ».

IBK avait jeté son dévolu sur Abderhamane Niang

En guise de rappel, le Président IBK avait jeté son dévolu sur Abderhamane Niang, un ami de longue date aussi, expérimenté et rôdé à la gestion sans compter son carnet d’adresses bien fourni. C’est ce qui explique que le Premier Ministre sortant avait travaillé d’arrache-pied pour que le choix du Président de la République soit respecté lors des journées parlementaires du RPM. Rien n y fait, Issiaka Sidibé, sera préféré à Abderhamane Niang pour dit-on : sa loyauté au parti, donc un pur sang. Cette action du BPN a été à en croire nos sources comme un coup de massue chez le Président IBK. Les mêmes sources précisent qu’il a fait savoir au BPN, surtout au Dr Téréta, qu’ils entendront parler de lui dans les jours à venir. Nos sources indiquent que le Président IBK n’arrivait pas à comprendre le revirement de situation à la tête de l’AN malgré qu’il ait donné ses consignes ? Une manière de dire que la demande d’un Chef, se satisfait sans murmure. C’est fort de ce qui précède, que cette nomination de Moussa Mara, un adversaire du RPM en commune IV du District de Bamako lors des législatives de 2007 et des communales, n’a pas surpris els observateurs avisés.

Eviter l’escalade

« Le vin est tiré, il faut le boire » disait l’autre. Ce qui vient de se produire au RPM qui a son Président qui est devenu Chef de l’Etat, donc au-dessus de la mêlée, devrait amener le BPN à calmer le jeu », conseille A. Diarra, consultant. « Le BPN ne gagnera pas un bras de fer avec le Président IBK qui semble tiré les leçons de son compagnonnage avec les Téréta et camarades. Aussi, le Chef de l’Etat devra éviter de briser son parti de la sorte sous peine de se retrouver dans le carcan d’il ya 20 ans sous l’ère AOK ».

Les griefs du BPN

Dans ce méli mélo, certains cadres du BPN, ceux-là même qui ont crée le parti pour ensuite demander à IBK depuis la Belgique de venir prendre les reines, ne comprennent pas ses décisions. « Depuis qu’il est monté à Koulouba, il s’est refugié dans une sorte de bulle qui ne dit pas son nom. Il est difficile d’accès et lorsqu’on le voit, le temps est compté. Nous pensons qu’il s’il veut changer de cap, de vision politique, il doit nous consulter, en parler avec le BPN, somme toute faite, c’est grâce au RPM, qu’il est connu des maliens », poursuit notre interlocuteur très amer.

L’amertume et l’espoir…

Pour cet autre cadre du RPM qui a préféré garder l’anonymat : « IBK nous a trahis puisque sa façon de faire n’est pas démocratique. La nomination de Moussa Maran ne respecte pas les dispositions du pouvoir semi-présidentiel de l’AN où le RPM est majoritaire avec 70 députés ».

Pour S. T, cadre politique : « Je suis très déçu, découragé par cet acte du Président qui devrait se soucier du pays que de régler des comptes personnels. Le Mali devrait être au-dessus de tout à ce que je saches ».

Un autre renchérit : « IBK a oublié comment il est devenu Président de la République. Sans le RPM, il ne sera pas connu, encore moins élu Président de la République. IBK doit regarder derrière lui, sinon, il joue à sa perte… ». Pour ce jeune, ce qui vient de se passer : « C’est IBK même qui constitue le vrai problème ».

Panique générale

En tout cas, si le choix de Moussa Mara a crée la panique partout, la composition de son gouvernement doit y refléter. Au quel cas, les jours à venir seront très difficiles pour le quinquennat d’IBK, conseillent bien de concitoyens qui félicitent le Premier Ministre pour sa nomination. De toutes les façons, le Président IBK a frappé un coup, un gouvernement composé de femmes et d’hommes de valeurs saura relever sa côte de popularité et facilitera le travail au nouveau locataire de la cité Ministérielle.

Les ordres d’un président s’exécutent sans murmure…

Enfin, par cette nomination de Moussa Mara, qui connait le landerneau politique national, le Président IBK sonne la fin de la récréation et veut savoir à qui veut l’entendre, qu’un Président, ça se respecte ; surtout lorsqu’il donne des ordres, il faut les exécuter sans murmurer. Maintenant, il lavera à jamais l’étiquette de la « famille d’abord » qu’avec une nouvelle composition autre que ce qui s’est révélée sous Tatam Ly.

Aux dernières nouvelles, la composition de la nouvelle équipe Mara devrait être connue aujourd’hui. « Ce sera un gouvernement de combat et sans relâche puisque le Président tient à faire le changement véritable sans état d’âme», nous confie un proche de Koulouba. En clair, le vrai IBK qui a obtenu les 80% de suffrage des maliens lors de la présidentielle de 2013, arrive enfin pour le grand soulagement des maliens !

Bokari Dicko

SOURCE: Mali Demain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *