De la Camopa au Développement Rural. Tréta frelaté par les fantômes

Bon Dieu, venez au secours de votre fils et serviteur, le Docteur Bocary Tréta, sérieusement coincé entre les griffes de méchants et très rancuniers fantômes qui n’entendent toujours pas de leurs longues et vilaines oreilles, la dissolution de la Camopa et l’érection en son lieu et place, l’APCAM.

 

Ces vilains fantômes qui vivaient jadis de la manne volatilisée de la Camopa sans qu’on ne sache, à ce jour sadestination. Il a suffit que l’ancien maître des lieux, le DR Tréta, déjà ministre sous ATT, mais au département de l’Elevage et de la Pêche, tombe dans le fauteuil du Développement Rural, un département en lien véritable avec l’APCAM et le monde agricole, pour que ces fantômes se réveillent. Soupçonneraient – ils Tréta de complicité oude connivence dans l’affaire des engrais frelatés, qu’ils ne s’y prendraient pas autrement.

Aujourd’hui, le ministre en question, se débat sans, jusqu’ici, convaincre de son innocence. Est – il  vraiment coupable de ce dont on l’accable si férocement ? Ou, est-ce une main politique qui cherche à le déstabiliser ?

Sory de Motti

source :  La Nouvelle Patrie

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.