Coulisses de la conférence régionale

A Koutiala, tout comme à Sikasso, le RPM, en présence de nombreux membres du BPN, a réalisé un franc succès politique. Des échanges politiques nourris entre le sommet la base du parti sur les grands enjeux politiques et sécuritaires auxquels le pays est confronté. L’instance de réflexion et de propositions, qu’est la conférence régionale, a tenu toutes ses promesses, au cours de ce weekend, dans le Kénédougou, avec des militants, remobilisés pour les nouvelles échéances politiques à venir.

rassemblement mali rpm

Bokary Tréta :
« Je n’ai jamais réclamé de poste à l’Adéma comme au RPM »
Constamment interrogé par les militants du RPM sur son départ du Gouvernement, Bokary Tréta, le puissant Secrétaire Général du Rassemblement pour le Mali, a réagi à Sikasso sur cette ritournelle. Il a confié aux milliers de participants à la conférence régionale du parti que depuis l’Adéma et avec Alpha Oumar Konaré il a lui-même choisi de servir le parti au siège pendant que tous les cadres multipliaient stratégies, plans et contacts pour devenir ministres ou autres postes importants. Il voit donc son éviction du gouvernement de janvier 2016 comme une simple fin de mission décidée par le Président de la République pour lequel il voue un respect et une gratitude incommensurables. Il commente par ailleurs qu’il s’attendait un peu à cette décision compte tenu de plusieurs signaux. De son point de vue, rien ne change dans son engagement et dans sa détermination à servir la nation à travers la formation politique qu’il a librement choisie dans des conditions plus qu’ardues lorsque le président de l’Adéma Ibrahim Boubacar Kéïta a décidé de claquer la porte. On était alors en octobre 2000.
Aujourd’hui, le Secrétaire Général se consacre pleinement à donner un nouveau souffle au RPM ramolli aux lendemains des élections de 2013 par des guerres de positionnements tous azimuts.

Mamadou Diarrassouba devient Koulounian à Koutiala
A l’occasion de la rentrée politique de la section RPM de Koutiala, le député de Dioila, et non moins secrétaire à l’organisation du RPM, et Questeur de l’assemblée nationale, a représenté valablement le Bureau Politique National. Au cours de cette séance, un bon millier de nouveaux militants a été accueilli en présence de plusieurs ministres du gouvernement.
Au cours de la cérémonie, la section de Koutiala a décidé de surnommer le Député Diarrassouba en ajoutant l’alias Koulounian qui signifie en langue miniankan: le Bâtisseur de la cité. En effet, Diarrassouba s’est investi de manière exceptionnelle pour toutes les activités de la section RPM de Koutiala. Les militants lui reconnaissent aujourd’hui tous ses efforts déployés pour la raffermissement du parti dans la cité de l’or blanc.

Nango Dembelé,
le parrain de nouvelles adhésions
Depuis quelques mois le RPM multiplie les occasions pour aller à la rencontre de la base. C’est ainsi que plusieurs rentrées politiques, cérémonies d’adhésions, conférences de sections sont initiées çà et là. Au cours de ces activités, les élus nationaux et les membres du Bureau politique national s’efforcent de briefer les militants sur toutes les questions intéressant la vie de la nation et du parti face aux océans de rumeurs et de désinformations propres au Mali d’aujourd’hui et surtout dans la sphère politique. En tous les cas, le ministre Nango s’est engagé dimanche à faire le tour de tous les cercles de la région de Sikasso s’il le faut afin d’édifier les militants sur toutes les questions d’intérêts du parti et de la nation : alliances et adhésions, accord pour la paix, reformes, élections locales, développement, etc.

Mohamed Ag Erlaf sur le terrain
A Koutiala, où le RPM a célébré les nouvelles adhésions et mis en exergue la résolution du parti pour la gestion des nouveaux adhérents, comme à Sikasso, où la conférence régionale a tenu toutes ses promesses, le ministre Ag Erlaf a bien réalisé son entrée sur la scène politique. Vivement applaudi par les foules des militants RPM, qui apprécient sa rhétorique politique et ses formules choc, le ministre de la décentralisation et des réformes de l’Etat était visiblement à l’aise sur la tribune politique pour entretenir les militants des grands changements structurels et institutionnels attendus. Le ministre Ag Erlaf dont sait alerte et vif est certainement par ces sorties sur le terrain en train de réaliser un véritable come-back politique sur le giron RPM, au sein duquel il est attendu pour un jouer un rôle politique décisif dans le renforcement du parti, surtout dans les régions nord du pays.

S.S

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *