NSIA MALI: Arnaque et escroquerie à grande échelle

Selon nos informations, plusieurs clients de la société d’assurance NSIA ne dorment plus que d’un œil.

Et pour cause, ils ont été agréablement surpris de découvrir des agents d’assurance que NSIA a mis à leur disposition pour les démarches légales dans le cadre de l’assurance scolaire de leurs enfants, ne sont que des escrocs, capables de disparaître dans la nature à tout moment. Le premier cas d’escroquerie concerne un citoyen malien ayant souscrit pour la scolarité de son enfant.

À ce titre, il revenait à NSIA de payer les études de l’enfant dont le géniteur a souscrit une fois l’étape du baccalauréat franchi. Malheureusement, a-t-on découvert, l’enfant ne pourra pas débuter son cursus universitaire car NSIA n’est pas en mesure de remplir sa part de contrat.

Comme argument, NSIA assène de façon moribonde que l’agent de la nouvelle société ivoirienne d’assurance qui a encaissé le montant de 7. 043. 202 de francs du client pour ledit contrat d’assurance scolarité, n’a pas tout versé dans les caisses de la boîte. Et, malgré les reçus fournis au client en bonne et due forme, NSIA dégage sa responsabilité. En quelques sortes, NSIA qui ne sait vraisemblablement sur quel pied danser, reconnaît avoir employé dans ses locaux un escroc à même d’encaisser les clients sans verser les sous dans les caisses de la société.

Du côté de NSIA, c’est l’irresponsabilité totale, car la société reconnaît avoir mis l’agent en question en mission. Par contre, elle conteste le montant évoqué par le client en possession des reçus, tout en reconnaissant que son agent a du moins, versé une partie des sous dans la boîte. Chose que l’agent a reconnu après avoir été contacté par son employeur NSIA. Selon nos sources, l’agent incriminé du nom de Ngako Fanga Hyacinthe, agissait au nom de NSIA et le fait qu’il ait fourni des reçus conformes, avec l’en-tête de NSIA est tout ce qui établit la responsabilité de NSIA qui tente malheureusement de s’en dérober.

Autre chose que la NSIA doit comprendre est que les clients n’ont aucun engagement personnel avec les agents. C’est la responsabilité de la NSIA qui est engagée à chaque fois que ses agents posent des actes dans ses locaux. En outre, un autre client du nom de Ali Koné se dit avoir été également arnaqué par la même société. Même son de cloche chez le compatriote Chiaka Traoré, depuis plusieurs mois dans les va-et-vient interminables dans le but de rentrer dans ses droits.

Il faut dire qu’avec un tel palmarès marqués par l’insatisfaction et le désagrément, NSIA n’a que trop arnaqué les Maliens. Il est donc temps de signaler auprès des autorités toutes les frasques de cette mafia et de mettre l’opinion en garde contre les prestations sans lendemain avec cette société de mafia.

Quitte à fermer les bureaux de cette société en attendant un audit sur ses réalisations depuis son installation dans notre pays.

Affaire à suivre

Madick Niang pour Malizine

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *