Lutte contre la corruption : le grand cirque républicain

J’ai de la peine à admettre que le patron de la première centrale syndicale du Mali, l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), a pu écrire ces mots au Premier Ministre du Mali dans le cadre de la lutte contre la corruption et à propos de l’Office Central de lutte contre l’enrichissement Illicite (OCLEI) :

« Poussant à bout l’outrecuidance de la violation des accords avec le Syntade [Syndicat national des travailleurs de l’Administration de l’Etat], voilà votre gouvernement, qui comme ses prédécesseurs, s’ingénie à vouloir semer la discorde dans les rangs de notre centrale. En effet l’Oclei reprend vie avec vigueur, avec agressivité. […] Monsieur le Premier ministre, comme tous vos prédécesseurs, ces tentatives subtiles, insidieuses de donner à l’Untm le coup fatal, échoueront car nous allons réagir.

Le peuple saura la vérité. Les partenaires nationaux et internationaux apprendront toutes les facettes cachées de la Loi N°2014-015 du 27 mai 2014 sur l’enrichissement illicite, tout en ignorant la corruption, la gabegie, le favoritisme, l’affairisme, les surfacturations, soit au total les cris d’alarme d’un Vérificateur de la République rendu atone par le pouvoir d’Etat » (lu dans un article de El Hadj A.B. HAIDARA sur Maliweb).

Moi, je comprends ceci comme « Vous savez que nous savons que vous n’êtes pas corrects avec les biens publics comme vous savez ce que nous faisons avec ces mêmes biens. Pourquoi alors vouloir humilier les membres de notre syndicat en vous mettant dans le bon rôle ? Si cela ne s’arrête pas, soit vous quitterez vos postes comme vos prédécesseurs ou nous paralysons l’activité économique dans le pays. Dans tous les cas, tout le monde saura ce que vous cachez derrière votre prétendue lutte contre l’enrichissement illicite.

Nous savons que vous, détenteurs du pouvoir d’état, êtes tous corrompus, tous acteurs de la gabegie, tous pratiquant le favoritisme, l’affairisme, les surfacturations. N’est-ce pas cela que le Vérificateur de la République que vous avez réduit au silence vous reproche sans aucun résultat ? »

Ma lecture peut être erronée. Aidez-moi à mieux comprendre !

Mais en écoutant le député Oumar Mariko du parti SADI lors de sa conférence de presse d’avant la marche du 10 janvier expliquer qu’ils ont des informations sûres sur les achats d’habitations en plusieurs endroits du monde y compris Dakar, Londres, Paris, Bruxelles, Dubaï, le Canada…, on se dit « tient ! tient ! ». Il ajoutait que ces gens (parlant de ces autorités maliennes qu’il n’a pas nommé) ont tous au moins une autre nationalité en plus en dehors de la malienne. « Ces gens savent où aller si ça se gâte ici, mais nous n’avons que ce pays », pour justifier son combat de se battre pour « sauver » le Mali.

En faisant un petit rapprochement, on se dit « eh bien, ne sommes-nous pas dans un jeu de cirque » ? un mélange de petits tours de magie, de petites acrobaties, de jeu de toute sorte, de clowns juste pour amuser la galerie ? déjà qu’on annonce qu’un des mis en cause dans le rapport de l’OCLEI serait avec toute sa famille au Canada. Et pas pour des congés, s’il vous plait !

Sidi Coulibaly

 

Source: L’Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *