Détournement de 64,9 milliards

A peine nommé premier ministre voici Moctar Ouane accusé d’avoir détourné 64,9 milliards FCFA entre 2007 et 2009 selon dit-on un rapport du BVG.

Ce qu’il y a de plus vicieux chez un être est la mauvaise foi intellectuelle. Car qui lirait correctement ce document du BVG féliciterait Moctar Ouane au lieu de le vilipender.

A aucun moment ce document ne parle d’un détournement de 64,9 MFCFA. Il est dit que cette somme est le total du budget du ministère (incluant salaires, loyers, ambassades, appros….)

Le rapport dit que sur cette somme 150 millions (avances faites aux familles des diplomates, locations de véhicules,…) ne sont pas justifiés par le DAF sur la période de 3 ans, ce qui représente 0,002% du budget.

Franchement, dans un pays comme le nôtre un ministère qui peut justifier 99,998% de ces dépenses n’est pas celui qu’il faut jeter aux loups. Moctar Ouane peut être accusé de beaucoup de choses, mais pas de corruption ni de mauvaise gestion.

Lorsque l’on parle de Mali nouveau, il faut en premier lieu éradiquer la méchanceté, l’envie et l’ignorance que beaucoup cultivent comme un art. Apprenez à vous méfier d’eux et de leurs gros titres trompeurs.

Quant à la meute s’apprêtant à voir dans cette mise en point une tentative pour moi d’être de ce Gouvernement, sachez que je n’y trouve aucun intérêt et l’ai déjà signifié à qui de droit.

Dieu veille.

Source: Madani Tall

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *