Des pièces de rechange : pourquoi faire ?

eu de temps après son arrivée au pouvoir, le Président IBK avait été ébranlé par l’un des plus gros scandales. Scandales liés à l’achat de matériels militaires.

A côté, il y avait bien sûr l’acquisition du fameux avion présidentiel « Ladji Bourama Air Force One ». A l’époque, il avait été aussi question de pièces de rechange pour les véhicules et autres engins de l’Armée. Mais de cinq ans seulement, voilà que le département de la Défense lance de nouveaux avis d’appels d’offres concernant encore de pièces de rechange. L’avis N° 2018-016 se répartit en quatre lots. Dans le lot 1, l’on parle de pièces pour les camions de transport (M-120-230), les engins blindés Faho, des véhicules de type ULRA (ancien modèle)…

Dans le lot 2, les pièces seront destinées aux tracteurs, camions Howo, Atego, Ivego et Gaz, etc. Pour le 3éme lot, il s’agira de pièces pour les véhicules de type Rover, des BTR -7°, des Toyota Diesel….

Enfin, le lot 4, ce seront des pneumatiques et des batteries, toujours pour les engins. La question est alors de savoir à quelles fins toutes ces pièces de rechange ? Ne disposait-on pas de véhicules neufs ? Sinon, à quoi auraient servi tous ces achats monstres de 2013-2014 ? Les matériels acquis à l’époque étaient-ils de bonne qualité ?

Source: lesphinxmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.