Baba Berthé, Boubou Cissé et IBK savent où sont passés les 17 milliards du fonds de stabilisation du coton.

Le feuilleton judiciaire qui implique Bakary Togola est toujours en instruction. Le Premier Ministre, Dr Boubou Cissé, a saisi le parlement afin qu’il examine la levée de l’immunité de deux députés cités dans le dossier dit des ristournes de la CMDT.

Mais l’actuel PDG de la CMDT, Baba Berthé serait en phase de défier et même de briser le mythe du procureur Mamadou Kassogue mais aussi celui du ministre de la justice, Me Malick Coulibaly.

Aujourd’hui, quelques cadres de la Direction Générale de la CMDT, à Bamako, grognent et expriment leur étonnement sur le rôle du PDG de la CMDT. Un agent, comme s’il des raisons singulières, s’indigne et présume que Baba Berthé serait en position de force devant la justice.

Quand nous essayons de comprendre, ces cadres de la CMDT invoquent que dans les conclusions du PV de la Brigade du pôle économique de Bamako, plusieurs infractions viseraient le PDG de la CMDT qu’ils jugent complice avec plusieurs fournisseurs.

Le Procureur du pôle économique aurait reçu le PV depuis une semaine. Est-il en instance d’examen? Au regard de nombreux chantiers judiciaires ouverts, il faudrait s’imaginer que ladite affaire demeure sans suite. Lors de sa première sortie publique, le redoutable Kassogué avait prévenu que tous les dossiers à leur niveau seront instruits et que personne ne serait injustement visé par la justice.

A la CMDT, d’autres sont convaincus que le Chef de l’Etat y serait pour quelque chose malgré son soutien public et réel accordé à la justice dans la lutte contre la corruption. Mais les membres de « Ma famille d’abord » n’ont pas encore mordu. Peut-être qu’ils ne seraient impliqués dans rien d’illégal.

 

Source: Malijet.Co

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *